Bonampak et Yaxchilan site archéologique

Bonampak (mur peint) et Yaxchilan, proche de la frontière guatémaltèque, sont au cœur du territoire des indiens Lacandon « Hach Winik ou Halah’ch Uinic » (les véritables hommes). Ils font partie du seul groupe Maya jamais christianisé. Il ne resterait que 500 individus.

Bonampak et Yaxchilan, en plein cœur du territoire Lacandon :

La selva lacandona occupe 13% de la superficie du Chiapas. Écosystème tropical habité par de nombreuses espèces en voie de disparition, il cache des sites naturels d’une grande beauté comme la Laguna Miramar.

La séduction qu’exercent Bonampak et Yaxchilan tient beaucoup à la jungle lacandona environnante, domaine des toucans et des perroquets. Des chauves-souris ont également élu domicile dans les salles humides des palais en ruine, des milles-pattes galopent le long des murs de mousse et les moustiques sont omniprésents.

Les fresques de Bonampak :

Les ruines de Bonampak possèdent le seul ensemble d’une centaine de fresques Maya ayant survécus aux outrages du temps. Elles illustrent des bataillas sanglantes et des cérémonies fastueuses alors que les anthropologues les croyaient pacifiques. Ils se consacraient essentiellement à l’astrologie et à la science. Les monuments à voir sont les suivants : les stèles 1, 2, 3 sur l’acropole et les fameuses fresques dans le Templo de las Pinturas. Le site jouxte la Reserva de la Biosfera Montes Azules.

Yaxchilan, perdu au milieu de la jungle :

Les ruines de Yaxchilan à l’état brut, de style Usumacinta, sont nichées dans une boucle du Rio Usumacinta. Il n’y a aucune route terrestre, on y accède seulement par lancha (petite embarcation à fond plat). La magie de Yaxchilan doit beaucoup à sa fascinante végétation dont les cebias, arbre sacré des Mayas et les gommiers – ces cris d’oiseaux et les rugissements des singes hurleurs. Les centres d’intérêts de ce merveilleux site, si naturel, sont les suivants : Le Laberinto, la Gran Plaza, edificios 16 (bain de vapeur), juego de pelota, Gran y Pequeña Acrópolis, edificios 33, 40, 42 et 44, Stèle 1 et 11.

Partager cet article :
  • :