Cactus du Mexique

Les plantes les plus emblématiques du Mexique sont, sans aucun doute, les cactus. Ils envahissent les terres arides et d’immenses territoires du nord et du centre du pays.
Il en existerait plus de 2 000 espèces. Le Mexique est considéré comme une des plus grandes réserves au monde de Cactus. Ces plantes ne sont pas présentes seulement dans les territoires arides ; on en trouve aussi dans la jungle tropicale et les forêts semi-humides. Le Mexique compte avec une multitude d’espèces différentes de cactus.

Le Mexique, terre des cactus

Les biznagas (coussin de belle mère) sont présents dans les zones arides et semi-arides, qui occupent la moitié du territoire mexicain. On les trouve dans le désert du Chihuahua, du Sonora ; mais aussi dans les Etats du Queretaro, Oaxaca, Puebla et la zone de Tehuacan-Cuicatlan. Les déserts ont une image de territoires dénués de toute vie par manque d’eau ; mais ils abritent au contraire de nombreuses espèces, qui se sont adaptées à se climat aride. Elles sont capables d’emmagasiner une grande quantité d’eau quand la saison des pluies arrive, pour survivre pendant les grandes périodes de sècheresse. Avant de mourir elles laissent au sol des semences qui prendront vie aux premières pluies.

L’utilisation des cactus au Mexique remonte à l’ère préhispanique, de nos jours ils sont une base de l’alimentation mexicaine, on consomme les troncs, les fleurs, les fruits et les graines. Avec les oreilles de Nopal nous faisons de bons jus vitaminés, les fruits des cactus vierges sont délicieux en tarte, les fleurs en beignets, la cuisine mexicaine ne manque pas d’idées pour tirer partie de la nature.
Ils servent aussi de matériaux de construction, on tire des teintures de certains et d’autres, hallucinogènes, sont utilisés dans des rituels religieux huicholes.
Dans certaines régions, où poussent les fameux coussins de belle mère, les femmes indigènes profitent des fibres laineuses de sa couronne pour faire des matelas.

 

Partager cet article :
  • :