Cascabel de Queretaro

Le Cascabel de Queretaro (Crotalus Aquilus) est une vipère vénéneuse du haut plateau de la région centrale de México. La majorité des adultes mesurent environ 50 cm. Cette espèce vit dans des habitats ouverts des prairies rocheuses, au nord de la cordillère volcanique des États du Guanajuato, Hidalgo, Michoacán et San Luis Potosi.

Le serpent à sonnette (la serpiente de cascabel) au cours de l’histoire :

Depuis les temps précortésiens, les serpents ont joué un rôle remarquable dans la culture des peuples américains. En particulier pour ce qui concerne le culte, comme le montrent les différentes représentations situées sur d’innombrables vestiges archéologiques.

Origine du cascabel de Queretaro :

Ces serpents endémiques font partie de la famille des Viperidae du continent américain. Le groupe est représenté par deux genres : les Crotalus, avec plus de 30 espèces et les Sistrurus, avec seulement 2 espèces recensées. Ses origines remontent à la période géologique du Pliocène, il y a six millions d’années. On pense que leurs ancêtres étaient des lézards terrier, avec de petits yeux atrophiés et les jambes réduites, vivant sous la surface de la terre. En héritage les serpents actuels ont une vue déficiente. Leurs yeux ne disposent pas de paupières, mais sont recouverts par une écaille translucide. En fait, tout leur corps est recouvert d’écailles.

La biologie du serpent, Cascabel de Queretaro :

Quand les serpents grandissent, ils ont besoin de muer la couche supérieure de leur peau, connue comme comoexubia. Quelques jours auparavant, la peau devient plus opaque et l’écaille recouvrant l’œil devient laiteuse. Cela se produit quatre à dix jours avant de muer, pendant cette période le crotale devient moins actif et perd jusqu’à son appétit.

Bien qu’ils n’aient pas de membres, ils se déplacent à une vitesse considérable, soit par traction des muscles ventraux ou par ondulation de tout le corps ; mais ils ne peuvent pas atteindre une personne en pleine course. Cependant, les mouvements réflexes de cet animal sont étonnamment rapides, quand il lance tout son corps dans une morsure ; ou par mesure de défense, ou pour paralyser leurs proies…

Les serpents n’ont pas d’odorat, ils se servent de leur langue fourchue ; cet organe transporte les particules sonores de l’environnement à l’organe de Jacobson, situé dans le palais. Recueillies comme un stimuli et envoyées vers le cortex cérébral, ce sens leur permet de reconnaître et de suivre la proie choisie. Ils peuvent même reconnaître l’odeur de leur partenaire pendant la saison des amours ; ou encore identifier leurs ennemis ou leurs concurrents sexuels.

Le Poison du serpent à sonnette (El Cascabel) :

Contrairement à la croyance populaire, les crotales sont timides et préfèrent s’éloigner plutôt que d’attaquer. Mais quand ils se sentent directement en danger, ils n’hésiteront pas à lancer une morsure pour se défendre. Il est donc conseillé d’être prudent et d’éviter de les déranger.

Si une personne est mordue par un serpent, premièrement, il faut essayer de garder son calme et consulter rapidement un médecin. Ces accidents sont sérieux et même parfois mortels. Les symptômes qui s’en suivent sont : douleur localisée, œdème, nausées, étourdissements, perte de conscience et picotements. Parfois même la morsure d’un serpent Cascabel de Queretaro peut provoquer un stade du coma, arrêt respiratoire ou cardiaque, et enfin la mort. La réaction du poison dépend de l’espèce et des caractéristiques du serpent ; la taille, l’âge, la quantité de venin qu’il peut avoir au moment de la morsure ; et si la morsure est complète ou incomplète. Quant à la victime, c’est en fonction de sa condition physique et de sa santé, la zone où elle a été mordue, et le temps qu’il a fallu pour être soignée.

Les serpents à sonnette les plus dangereux sont les Crotalus scutulatus, dorissus, bassiliscusy et atrox. Cependant les cas de décès ou même d’accident enregistrés sont très rares.

Habitat du serpent à sonnette Cascabel :

Les écosystèmes qui abritent les serpents à sonnette au Mexique vont des déserts aux zones de montagne couvertes de pins ou de chênes. Les températures de leur habitat de prédilection vont de l’ordre de 20 à 32°C. Ils peuvent vivre à des altitudes de zéro à 2000 mètres.

Son activité est limitée par la présence de nombreux prédateurs, comme oiseaux, mammifères et autres reptiles. La vipère à sonnettes est très prisée pour sa peau, à défaut de servir de nourriture dans différentes régions du pays.

Propriété curative du venin du serpend de Cascabel :

Le poison est prélevé artificiellement pour préparer les sérums. En outre, on lui attribue certaines propriétés curatives pour le cancer, les infections de l’estomac et même le SIDA. Cependant, aucun n’a été prouvé scientifiquement.

Partager cet article :
  • :