Les chauves-souris du Mexique

On recense environ 137 espèces de chauves-souris au Mexique. Leur diversité est aussi remarquée dans une grande variété d’habitats naturels. La plupart passent leurs journées dans des grottes, mais d’autres utilisent comme refuges des troncs d’arbre, des feuilles de palmiers ou encore choisissent de dormir sous des pierres ou dans les toits des maisons. Beaucoup d’entre-elles sont insectivores, mais certaines s’alimentent de sang, de poissons, de grenouilles ou même d’autres chauves-souris ! Il existe aussi des espèces qui sont végétariennes, et se nourrissent de feuilles, de fruit ou de nectar et de pollen. La majorité des chauves-souris mexicaines se trouve dans les zones tropicales, principalement sur les côtes et dans les États de Oaxaca et du Chiapas (même si l’on en trouve dans tout les reste du pays).

Représentations préhispaniques de la chauve-souris :

La plupart des représentations préhispaniques des chauves-souris se réfèrent à l’espèce la plus répandue : l’Artibeus, facilement reconnaissable grâce à son nez pointu. On retrouve d’ailleurs des évidences de culte au dieu Chauve-souris dans les civilisations mexicaines, remontant à 500 avant J.C. Les représentations sont nombreuses, sous forme de sculptures en pierre, d’urnes de céramique ou encore de peintures. L’image de cet animal servit à donner nom à certains peuples et périodes du calendrier. Il faut se rappeler que en opposition avec les idées de lumière, de ciel et de vie, il y a des dieux dans le monde souterrain, associés avec la nuit, la terre et la mort. Dans cet inframonde les aztèques situaient le royaume de Mictlantecuhtli, le seigneur des morts. La chauve-souris, avec l’araignée, le hibou et le scorpion, étaient pour les anciennes civilisations, les gardiens et la représentation de ce monde.

L’habitat naturel des chauves-souris

Le visiteur, lors de son voyage dans le Quintana Roo, pourra s’arrêter dans la grotte de Kantemó. Les chauves-souris y abondent, et la grotte et célèbre pour ses serpents suspendus. Vous aurez peut-être l’occasion de voir les serpents se jeter sur les chauves-souris pour les engloutir. Un spectacle donnant des frissons dans le dos mais néanmoins unique et immanquable.

Partager cet article :
  • :