Cuetzalan Pueblo Magico

Cuetzalan offre un riche mélange de culture préhispanique et coloniale, caressé par la brume et enrichi de ses cascades et de ses grottes de la région environnante.

Cuetzalan : Le charme dans le brouillard

Dans la Sierra Norte de Puebla se trouve ce Pueblo Magico (village magique) de Cuetzalan qui préserve les traditions de son passé indigène. Les habitants de Cuetzalan s’habillent encore comme leurs ancêtres et n’oublient surtout pas la danse des Voladores. Cuetzalan est situé entre des canyons profonds et luxuriants, accompagnés par la brume. Cette atmosphère dote Cuetzalan d’un splendide paysage et d’un climat chaud-humide presque toute l’année. A Cuetzalan on remarque des bâtiments comme l’église Parroquia de San Francisco de Asís avec son immense tour, mais aussi l’atmosphère d’un village aux raides ruelles étroites et à ses maisons blanches aux toits de tuiles.

Gastronomie cuetzalteca (de Cuetzalan)

En outre, dans ce village de Cuetzalan, vous trouverez l’un des cafés les plus aromatiques du pays, comme des délices gastronomiques tels que Mole (sauce au chocolat), Tlayoyos (base de maïs et viande) et du pain. Mais, le plus attractif de la zone de Cuetzalan reste ses cascades et ses rivières, explorer de sombres cavernes et même découvrir une zone archéologique incroyable appelée El Tajin.

Un peu dE L’histoire de Cuetzalan

Dans le passé, la région de Cuetzalan a été peuplée par des oiseaux de merveilleuses couleurs appelées « quetzals ». Leurs plumes étaient livrées au peuple aztèque comme un tribu depuis l’époque de l’empereur Axayácatl, en 1475. Tel est précisément l’une des origines du nom de Cuetzalan : « l’endroit où abondent les quetzales »

Artisanat typique de Cuetzalan

Cuetzalan se distingue par ses vêtements de coton blanc, de fils de rayonne ou de laine. A Cuetzalan sont élaborés sur des métiers à tisser de ceinture, sarapes (couverture mexicaine), châles, ponchos, cambayas (couverture de coton) et rideaux. Les artisans de Cuetzalan travaillent également le bois pour la création de meubles, des croix de cèdre, tambours, teponaxtles (autre instrument de percussion), tambourins, flûtes, des violons, mais aussi des masques.

Le dimanche sur le marché de Cuetzalan ces divers objets sont proposés à la vente, ainsi que des chapeaux, des paniers, de la poterie, des miniatures en bois, en tissu et des coiffes colorés pour la Danse des Quetzalines (référence au bel oiseau appelé Quetzal).

 

Partager cet article :
  • :