Le désert de Sonora

Le désert de Sonora est une des zones désertiques les plus grandes en Amérique du Nord. Il est en réalité à cheval entre les Etats-Unis et le Mexique. Il est réparti sur les Etats d’Arizona et de Californie pour les USA et les Etats de Sonora et Basse Californie coté Mexicain. C’est l’un des déserts les plus chauds au monde. Il peut faire jusqu’à 50 degrés durant les mois d’été, mais les nuits restent très froides et les températures descendre à 0 ° C. Sa superficie est de 311 000 km2 soit la moitié de la France. C’est un monde qui peu sembler à première vue inhospitalier, vaste étendu de poussière et de sable. En réalité c’est un désert connu pour la diversité de sa faune, et la variété des espèces qui y vivent.

Sonora, un des plus grands déserts d’Amérique du Nord :

Les scientifiques ont recensé dans le désert de Sonora plus de 2 500 variétés de plantes. Pour ce qui est de la faune, vous trouverez par exemple différentes espèces de crotales, des pumas, des faucons mais aussi des animaux plus communs comme les renards, les coyotes et les lièvres. C’est aussi le foyer de la veuve noire, espèce de tarentule appelée ainsi car elle dévore son conjoint pour retrouver des forces après l’accouplement… Vous trouverez aussi le fameux oiseau qui court très vite, le roadrunner. Cet oiseau est internationalement connu pour être le fameux Beep Beep de Vil Coyote dans les cartoons de la Warner Bross.

Le désert de Sonora, lieux aride, source de vie :

Le désert contient aussi certaine variété de flore et de faune endémique, comme le cactus saguaro (la plante caractéristique de ce désert), qui peut vivre jusqu’à 150 ans. Leur taille varie : les plus hauts mesurent jusqu’à 15 mètres mais on en trouve aussi beaucoup pas plus grand qu’un pouce humain. Il est surnommé la sentinelle du Sonora, pour sa présence à perte de vue. Ces cactus sont de formidables réserves de nourriture pour les nombreuses espèces du désert. Une seule averse permet au saguaro de tenir tout le reste de l’année.
Les indiens Seri utilisent d’ailleurs ses graines et ses fruits pour faire de nombreux produits, comme du sirop, des confitures… Cette communauté indigène, les Seri, survivent sur cette terre aride grâce à la chasse et à la pêche, que le gouvernement leur autorise à pratiquer pour leur survie.

Dû à sa faible pollution lumineuse, et à son altitude de 2 000 mètres, le désert de Sonora est aussi le terrain idéal pour l’observation de la voute céleste. C’est la région de Tucson, dans l’Arizona aux Etats-Unis qui détient le record du plus grand nombre d’observatoires.


Partager cet article :
  • :