Musique Mexicaine

La musique mexicaine découle du mélange entre la musique espagnole, des influences européennes, et des bases musicales préhispaniques. L’influence noire africaine vint se greffer ensuite aux sons déjà établis pour donner naissance à la musique mexicaine connue aujourd’hui dans le monde entier.

La musique Mexicaine, partie intégrante de la culture du pays

Nous allons bien évidemment commencer par parler de la musique Mariachi, la fameuse musique interprétée par des instruments tels que guitares, Guitarrones (grosse guitare typiquement mexicaine), violons et trompettes principalement. Le costume traditionnel typique des mariachis est le costume du Charro (gardian), un stéréotype classique de la culture mexicaine descendant des toreros espagnols. Anecdote intéressante: le mot Mariachi vient du français «mariage». Durant l’intervention française, les mariachis jouaient fréquemment lors des fêtes et des noces. Les mexicains écoutèrent les français dire « mariage » et ils pensèrent qu’ils désignaient les musiciens. Ne pouvant pas prononcer le mot en français correctement, le mot se déforma peu à peu à «mariachi» et les mexicains l’utilisèrent alors pour nommer les célèbres joueurs de musique, maintenant connus dans le monde entier.

Les styles de musique mexicain :

La musique mexicaine possède aussi une grande variété d’autres genres musicaux, comme le Huapango (provenant du mot en Nahuatl « Cuauhpanco » signifiant « danser sur l’estrade »). C’est un genre musical né du mélange entre les Fandangos et Boleros espagnols, et les rythmes des Peteneras mexicaines. Le Huapango est très connu et valorisé par la culture mexicaine.

Les «Sones» est la généralisation de genres musicaux variés dans toutes les régions du pays. Durant l’époque nationaliste, on donna le nom de « Son » à la plupart de la musique mexicaine, même si ces différents genres n’ont aucune relation musicale, comme par exemple :

  • Dans l’État de Oaxaca, les sons Istmeños
  • Dans l’État de Guerrero, les sons de Tarima
  • Ou encore dans l’État de Veracruz, les célèbres sons Veracuzanos

Pour pouvoir comprendre la musique mexicaine, il faut la vivre à l’origine de la création dans chaque communauté indigène ou dans chaque petit village. Au cœur de la civilisation mexicaine, là où l’on peut sentir les émotions que procure la musique et les différentes gammes de sons, qui délectent toute personne qui l’écoute. La musique mexicaine montre l’histoire d’un pays unique et magnifique, elle transporte et elle raconte cette histoire du Mexique.

Partager cet article :
  • :