Orchidée du Mexique

Au Mexique, il y a environ 1300 espèces d’orchidées et beaucoup d’entre elles sont parmi les plus prisées des collectionneurs du monde entier. La culture des orchidées est un processus long et délicat. Pour qu’une orchidée puisse germer dans la nature, la graine envahit un champignon, puis dévore ce dernier. Mais parfois se produit une symbiose entre les deux, et c’est alors que la graine s’épanouit et donne l’orchidée.

L’orchidée n’aime pas la terre

Si vous voulez planter une orchidée, plantez la dans de la fibre de coco, dans de la roche volcanique, dans des morceaux de céramiques, ou encore dans de l’ardoises, de l’écorce d’arbres ou bien, tout simplement dans un lit de feuilles sèches. Pour conserver une orchidée on doit procéder comme pour la violette africaine. Elle doit être exposée proche d’une fenêtre ou dans un endroit de lumière, mais à l’intérieur, et l’arroser tous les cinq jours avec un verre d’eau. Tous les quinze jours lui apporter une demi cuillère à soupe, pour chaque cinq litres d’eau, du même engrais spécial des violettes africaines. Ne placez jamais une orchidée en pot avec de l’eau, toujours laisser un espace entre l’eau et le pot.

L’habitat naturel de l orchidée au Mexique

Les orchidées sont des plantes herbacées, vivaces (vivant plusieurs années), terrestres ou épiphytes (se servant d’autres plantes comme support). Parfois grimpantes, parfois saprophytes (se nourrit de matière organique non-vivante), rarement mycohétérotrophie (qui se nourrit du champignon qu’elle parasite).

En ce qui concerne les orchidées épiphytes, il se dit qu’elles peuvent devenir éternelles. En fait, dans la nature, leur survie est liée à la vie de l’arbre qui les héberge. Ces plantes ont été découvertes et récoltées à la moitié du XIXe siècle, elles grandissent et fleurissent depuis lors dans de nombreuses collections. Aucune famille de plantes n’a une gamme de fleurs aussi variées que l’orchidée.

Etymologie et histoire

Le mot orchidée est tiré du grec ορχις (orchis = testicule), manuscrits de l’œuvre de plantarum causis du philosophe grec Théophraste, datant environ de l’an 375 av. J.-C. Ce mot se réfère à la forme des tubercules des espèces du genre Orchis, orchidées terrestres dont les tubercules ressemblent à deux testicules.

Importance économique au cours de l’histoire

Traditionnellement les orchidées ont été utilisées par différentes civilisations à des fins ornementales et médicinales. Les Chinois ont été les premiers à les cultiver à partir de l’an 500 av. J.-C. Plus tard, au Ve siècle, les Grecs l’utilisaient comme plante médicinale. En Amérique, les Aztèques les ont utilisées comme plantes médicinales également, mais aussi comme épices alimentaires et bien entendu, comme ornement. Une des orchidées utilisées par ce peuple fut la très populaire vanille (« Tlilxochitl » en nahuatl, nom scientifique, Vanilla planifolia), utilisée pour aromatiser le chocolat. Elle a été introduite en Europe par les conquistadors espagnols au début du XVIe siècle et de là vers les régions tropicales comme Madagascar. Ce dernier pays est devenu le plus grand producteur mondial de cette épice, utilisée comme arôme et parfum à travers le monde.

Autres plantes mexicaines de la famille des orchidées

Commelina rosea ou Larme de la Veuve est une plante herbacée dont les tiges sont comestibles et délicieuses. On la trouve particulièrement dans l’Etat du Chihuahua et la région de la Sierra Madre Occidentale. La pollinisation se produit par les abeilles et les mouches. Au Mexique cette plante est utilisée comme fourrage.

Partager cet article :
  • :