Le volcan Paricutin

Le Paricutín est un volcan qui se situe dans l’Etat du Michoacán. Il fait partie d’un groupe de volcans constituant une extension à la cordillère néo-volcanique. Le Paricutin est sur un plateau à une altitude de 2 800 mètres. Le volcan, lui, culmine à 424 mètres au dessus de ce plateau. C’est un tout petit volcan, mais surtout un des volcans les plus jeunes de la planète. Il est sorti de terre le 20 Février 1943, en 2015 il n’a donc que 72 ans. C’est un volcan de forme conique, type stratovolcan, aux pentes escarpées.

Histoire peu banale du Paricutin :

Le 20 Février 1943, Dionisio Pulido, propriétaire d’un bout de terre dans le Michoacán, inspectait ses semis en compagnie de sa femme. Un tremblement survint vers 17 heures, mais ils n’y prêtent pas vraiment attention, ce phénomène étant très courant au Mexique et dans le Michoacán en particulier. Ils aperçoivent cependant un nuage de vapeur au loin et sentent une forte odeur de souffre. Soudain, devant leurs yeux, dans leur champ une fissure s’est ouverte et déjà s’éjecte le magma en fusion. De peur, ils coururent se réfugier et prévenir les habitants du village.

Le gouverneur du Michoacán et le président de la république, alors Manuel Ávila Camacho, sont avisés dès le lendemain. La zone a donc pu être évacuée rapidement, cette éruption ne créa aucune victime. Par contre les villages proches, comme Paricutín et San Juan Parangaricutiro furent entièrement détruits. Les habitants reconstruisirent plus loin un nouveau village qu’ils appelèrent Nuevo Parangaricutiro. La fin de l’éruption est datée au 25 Février 1952. Ce volcan fut un point d’observation et un sujet d’étude unique, pour bons nombres de volcanologues qui assistèrent pour la première fois à la naissance d’un volcan…

Visite du Paricutin avec Mexique Découverte :

Le Paricutin est aujourd’hui un important site touristique dans la région du Michoacán. Il est possible de monter sur le cratère en suivant un sentier à flanc de volcan. Particularité intéressante, seul le clocher de l’église de San Juan Parangaricutiro ressort du champ de lave, tout le reste fut enseveli.

Partager cet article :
  • :