Patzcuaro ville coloniale

Patzcuaro est un village colonial située au sud-ouest de Morelia dans l’Etat de Michoacan. Ce Pueblo Magico (village magique) vous surprendra par ses beaux paysages, son charme colonial certain. Tous les ans ses maisons sont revêtues de jaune les 1er et 2 Novembre ; pour célébrer ces chers disparus, le jour des morts.

Patzcuaro: Des maisons coloniales sur les rives du grand lac

Elle est située à moins de 50 kilomètres au Sud-Ouest de Morelia, sur les rives du lac Patzcuaro. Entourée par une nature imposante, vous trouverez un charmant village colonial de traditions colorées.

Dans Patzcuaro se respire un air provincial, ses maisons de murs blancs et de toits de tuiles s’harmonisent parfaitement avec ses placettes et ses jardins, ainsi qu’avec l’accueil de ses gens. Les habitants ont profités des bénéfices de ses sols volcaniques pour élaborer de beaux objets d’art populaire et pour développer vergers et horticulture comme celle du bégonia, représentative de la localité, mais aussi bougainvillier, rosier, géranium et autres plantes utilisées à des fins médicinales.

Les festivités de ce Pueblo Magico Michoacano (de Michoacan) atteignent leur apogée pendant le « El Dia de Muertos » (1 et 2 Novembre). Ces jours là, les cimetières, les rues du centre et les îles sont recouverts d’œillets d’Inde et d‘innombrables bougies, afin d’honorer les fidèles défunts, offrant ainsi un spectacle ambré unique au Mexique et de par le monde.

En savoir plus sur Patzcuaro

Vers l’an 1300, Patzcuaro fut l’une des premières villes fondées par les Purepechas ou Tarascos. Son nom signifie « la porte du ciel », elle a été le principal centre religieux de cette civilisation, d’ici, selon leur croyance, les Dieux montaient et descendaient du ciel.

Au temps de la colonisation, le rôle de Vasco de Quiroga a été déterminant. Premier évêque de Michoacan et défenseur des Indiens, il établit des hôpitaux, des jardins et des maisons d’hôtes. El Tata Vasco, comme l’appelaient les indigènes, transféra l’évêché à Patzcuaro. Patzcuaro, qui de 1539 à 1580 se maintint comme capitale de l’Etat de Michoacan.

Egalement parmi ses figures de proue, Gertrudis Bocanegra, femme créole qui a rejoignt la cause de l’indépendance du Mexique comme espion. Sur la Plaza de San Agustin trône une statue en son honneur.

Le typique de Pazcuaro et de ses environs

Les artisans Purépechas de Patzcuaro sont célèbres dans tout le pays pour leurs créations en bois, articles laqués, fer forgé, mais aussi poterie, vannerie et le travail du textile. L’activité traditionnelle de la pêche dans le lac est un élément récurrent dans son art populaire. Vous pouvez acheter de l’artisanat dans la Casa de los Once Patios et dans les marchés aux puces ou traditionnels.

En outre, dans les villages voisins les natifs réalisent un très bel artisanat : poterie et vêtements traditionnels à Erongaricuaro, des figurines de bois dans le marché à proximité du quai et des masques pour les danses traditionnelles à Tócuaro.

Partager cet article :
  • :