Popocatepetl, monastères UNESCO


Ces premiers monastères du XVIe siècle sur les pentes du Popocatepetl sont au nombre de quatorze. Ils ont été édifiés par les moines Augustins, Franciscains et Dominicains, afin d’évangéliser les régions autour du Popocatepetl, un volcan dans le centre du Mexique. Ces monastères ont été reconnus par l’UNESCO comme site du Patrimoine de l’Humanité en 1994. Cette récompense fut attribuée tout d’abord car ces édifices servirent de modèle pour les autres monastères et églises de la Nouvelle-Espagne, mais aussi pour les efforts d’évangélisation dans la Nouvelle-Espagne et dans d’autres recoins de l’Amérique Latine.

Tous répondent à un modèle architectural qui se propageât rapidement sur l’ensemble de la région. Ils contiennent certains éléments de base communs et ont été construits dans une séquence chronologique régulière. Ils commencèrent par les murs de l’atrium, puis par la chapelle ouverte et les autres chapelles. Ensuite s’en suivit la construction de la nef de l’église et des bâtiments auxiliaires. Au cours de ce processus, l’atrium était un élément fondamental dans la procédure de conversion des indigènes, qui avaient pour habitude de participer aux cérémonies religieuses en extérieur. Pour finir, ont été ajoutés d’autres éléments, tels que les tours, les chapelles latérales et, dans certains cas, un deuxième patio ou un deuxième étage pour les monastères.

Le volcan Popocatepetl vu du Paso de Cortes.

Ce Patrimoine de l’Humanité se compose de quatorze monastères qui se trouvent au Sud-Est de la ville de Mexico, la plupart du temps dans l’Etat de Morelos, à l’exception de trois autres qui sont dans l’Etat de Puebla. Les monastères de Morelos sont situés dans les municipalités de Atlatlahucan, Cuernavaca, Tetela del Volcan, Yautepec, Ocuituco, Tepoztlan, Tlayacapan, Totolapan, Yecapixtla et Zacualpan de Amilpas. Les trois de Puebla se trouvent à Calpan, Huejotzingo et Tochimilco. La plupart de ces monastères sont situés à la périphérie du volcan Popocatepetl.

Bien que le Popocatépetl soit un volcan actif, aucun des monastères n’a été affecté par l’activité de celui-ci, par contre certains ont été endommagés par l’activité sismique. Le danger du volcan est faible pour ces monastères et pour les plus de cent monuments historiques de la région, car, bien-entendu, ils n’ont pas été construits dans les zones où la lave tend à couler.

Histoire des quatorze Monastères du Popocatepetl

Les monastères font partie de l’histoire de la première évangélisation du Mexique. Hernán Cortés amena à la Nouvelle-Espagne les premiers Franciscains, suivis de près par les Dominicains et les Augustins. Après s’être installés dans la ville de Mexico et dans le reste de la vallée de Mexico, ils évangélisèrent le Sud et l’Est de la zone du Popocatepetl. Les missionnaires chargés de cette tâche furent Juan de Tecto, Juan de Ayora et Pedro de Gante, ce dernier apprit le Nahuatl afin de communiquer avec les peuples indigènes.

Les Franciscains, en 1525 fondèrent les monastères de Huejotzingo, Cuernavaca, Calpan et Tochimilco. Les Dominicains sont arrivés en 1526 et fondèrent les monastères de Oaxtepec, Tepoztlan, Tetela del Volcan et Hueyapan. Les Augustins sont arrivés en 1533 et fondèrent à leur tour les monastères de Ocuituco, Totolapan, Yecapixtla, Tlayacapan, Atlatlahucan et Zacualpan de Amilpas. Plus tard, ces monastères servirent de base à tous les missionnaires pour édifier nombreux autres couvents dans toute la Nouvelle-Espagne, comme à Guerrero, Oaxaca, Chiapas et même au Guatemala.

Ces monastères servirent de piliers pour les villes fondées et refondée par les espagnols pendant la période précoloniale. Les missions servaient aussi d’hôpitaux, d’écoles et d’installations de stockage des aliments et de l’eau à travers des aqueducs qui les approvisionnaient. Les Augustins non seulement évangélisèrent, mais ils établirent aussi les premières écoles pour les peuples indigènes. Les Dominicains, eux, donnèrent une plus grande priorité au développement économique, en tirant parti de la fertilité de la terre.

Les Monastères sur les versants du Popocatepetl

Ces quatorze monastères inscrits sur les listes de l’UNESCO comme Patrimoine de l’Humanité et qui se trouvent tout autour du volcan Popocatépetl sont :

1. Eglise Templo y Antiguo Convento de San Mateo Apóstol Atlatlahucan Morelos
2. Cathédrale de Cuernavaca Couvent Antiguo convento de la Asunción Morelos
3. Couvent Convento de Santo Domingo de Guzmán, Hueyapan San Andrés Morelos
4. Couvent Convento de Santo Domingo de Guzmán, Oaxtepec Morelos
5. Eglise Templo y Antiguo Convento de Santiago Apóstol Ocuituco Morelos
6. Couvent Convento de la Natividad o de la Anunciación Tepoztlán Morelos
7. Couvent Convento de San Juan Bautista Tetela del Volcán Morelos
8. Couvent Convento de San Juan Bautista Tlayacapan Morelos
9. Couvent Convento de San Guillermo Totolapan Morelos
10. Couvent Convento de San Juan Bautista Yecapixtla Morelos
11. Couvent Convento de la Inmaculada Concepción Zacualpan de Amilpas Morelos
12. Couvent Convento de San Francisco de Asís San Andrés Calpan Puebla
13. Couvent Convento de San Miguel Arcángel Huejotzingo Puebla
14. Couvent Convento de la Asunción de Nuestra Señora Tochimilco Puebla

Partager cet article :
  • :