Puebla ville coloniale

Puebla coloniale, ville de légende et d’histoire ; une de ces légendes raconte, que pour parachever la construction de la cathédrale Nuestra Señora de la Inmaculada Concepción, dans le cœur de la ville de Puebla, il se posa le problème de comment accrocher une cloche de 8 000 kilos dans une de ses hautes tours (les plus élevées d’Amérique Latine). Cette énigme fit perdre le sommeil pendant quelques nuits à plus d’un ingénieur et constructeur. Ça semblait quelque chose d’impossible à faire.

Ses Légendes

Et puis un matin, ses habitants se réveillèrent avec l’allègre retentissement de sa cloche. Qui monta cette énorme cloche ? Qui la mis en place ? Et comment ? Se sont-ils demandés. Pour les habitants le miracle était tellement évident, que personne n’hésitât à l’attribuer aux anges ; ils étaient surement descendus pour placer la cloche, qui repose là depuis lors. Cette légende est la raison pour laquelle on appelle cette magnifique ville Puebla de los Angeles.

Cependant, il y a beaucoup plus de raisons de s’assurer que c’est une destination céleste ; ses rues, son horizon et en particulier ses saveurs en sont les témoins vivants.

Ses Titres

Nichée au cœur du Mexique sous l’imposante présence des volcans Popocatepetl et Iztaccihuatl, Puebla ouvre ses portes aux visiteurs en s’enorgueillissant de ses titres. Héroïques pour avoir été le siège de la victoire des troupes mexicaines sur les Français en 1862, dans la bataille de Puebla, et Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO depuis 1987.

La Gastronomie de Puebla coloniale

Ce qui rempli le plus d’orgueil cette ville, c’est sa gastronomie, une des plus emblématiques et délicieuses du pays. C’est la capitale mondiale du mole (sauce à base de chocolat), des Chiles en Nogada (piments farcis de plus de 30 ingredients) et les Chalupas (délicieux tacos frits, recouverts de sauce verte et de viande). Puebla vous donne un avant-goût du paradis avec des desserts qui ne peuvent être attribués qu’à la créativité angélique : Les Camotes (patate douce), Tortillas Santa Clara (sorte de crêpes) et les Jamoncillos de Nuez y Piñón, qui conduisent une longue liste, pouvant bien être ornée de chérubins aux visages joufflus.

Histoire du passé colonial de Puebla

Puebla est une des plus anciennes villes du Mexique. Son tracé datant de 1532, a également été attribué aux anges. Son bon climat et son emplacement stratégique la convertirent en la deuxième ville la plus importante du Mexique colonial.

Influences terrestres

Sur sa route, vers la ville de Mexico, les chargements de marchandises en provenance des Philippines passaient d’abord par Puebla.

Progressivement certains courants artistiques de l’Orient l’influencèrent. Vous pouvez le constater dans les merveilleux vases et la vaisselle de Talavera de Puebla ; les faillances qui ornent les façades des églises et des manoirs ; les fontaines, les patios et les cuisines.

Un autre exemple de cette influence culturelle est la légende de la « Chine Poblana », une princesse indienne venue comme esclave dans un galion de Manille et qui conçut une belle robe brodée de sequins. Aujourd’hui, ce vêtement est devenu le costume traditionnel de Puebla.

S’il y a bien des mots qui définissent Puebla, ce serait serait Baroque ; aux saveurs complexes qui séduisent les palais ; formes élaborées qui attirent le regard ; un irrésistible mélange de légendes et d’histoires ; un dédale de rues, de fontaines, de jardins, de marchés d’artisanat, de ruelles consacrées à l’art et une ligne d’horizon parsemée du dômes de ses nombreuses églises.

Il n’est donc pas déraisonnable de penser que Puebla est réellement un endroit où vivent les anges.

village colonial de l’Etat de Puebla

Actuellement, l’Etat de Puebla possède 7 Pueblos Magicos (village magique) qui viendront compléter votre visite dans la capitale, mais avec une touche de tranquillité, des saveurs typiques et des traditions uniques. Mexique Découverte pourra vous cocher dans votre itinéraire sur-mesure : Cuetzalan, Zacatlán de las Manzanas, Pahuatlan, Chignahuapan, Tlatlauquitepec, Cholula et Xicotepec Juarez.

Partager cet article :
  • :