Tepoztlan Pueblo Magico

Ce Pueblo Magico (village magique) de Morelos est idéal pour rencontrer le passé préhispanique et colonial pendant que vous rechargez vos batteries et profitez d’une délicieuse Nieve (neige ou sorbet).

Tepoztlan invite à la méditation et à la découverte de la nature

Dans l’état de Morelos, à quelques kilomètres de la ville de Cuernavaca, se situe ce mystique Pueblo Magico. Son nom vient de la langue nahuatl, qui signifie « lieu de la hache de cuivre ». Ses rues pavées sont réparties autour de huit quartiers qui conservent encore la trace originale de l’époque des colonies. Cette urbanisation mexicaine séduit les visiteurs avec ses nombreux atouts. Ses paysages nous enchantent avec la magnifique colline Cerro del Tepozteco ; ses traditions, comme la fameuse danse ludique des Chinelos, ou ses rituels de purification nous ensorcèlent.

La danse des Chinelos est la plus grande attraction de son Carnaval célébré en Février. Le mot «chinelo» peut être dérivé du langage Nahuatl «mouvement des hanches » ou des «chinelas», sorte de babouche. Cette dernière explication paraît plausible par les tuniques utilisées pour ces danses. Elles semblent tirées des vieilles traditions textiles arabes amenées par les espagnols.

Le typiquement authentique de Tepoztlan

Tepoztlan est célèbre pour l’élaboration du papier d’amate, obtenu à partir de l’écorce de ces arbres abondants dans la région. Vous pouvez également trouver de petites maisons de « pochote » et des sculptures d’épines de Pochoizcatl ou arbres de coton sauvages. Pour les acheter, vous ne pouvez pas manquer le Tianguis, petit marché du dimanche.

Un autre artisanat traditionnel, les Teponaxtles, c’est l’un des rares instruments de musique sauvé du patrimoine préhispanique. Toujours dans le répertoire musical on fabrique les « palos de lluvia » (bâton de pluie), petit instrument de percussion.

Temple et ancien couvent de la Nativité

C’est un magnifique bâtiment du XVIe siècle construit par des indigènes Tepoztecos sous la direction de frères dominicains. Le complexe, dédié à la vierge Virgen de La Natividad, possède un énorme atrium, une chapelle ouverte, une église et un couvent. Étonnante et simple façade plateresque, qui montre la patine du temps sur les reliefs rouillés des sculptures de la vierge Virgen María, Domingo de Guzmán et Catalina de Siena. A l’intérieur, vous verrez le musée avec ses peintures de plus de 500 ans, des documents et la salle de bain des frères. Du dernier étage, vous avez une vue magnifique sur la Gran Cordillera Multifacética (grandes montagnes aux multiples facettes) qui abritent ses habitants.

Musée Carlos Pellicer

Juste derrière l’ancien couvent Ex Convento de la Natividad, il ne faut pas manquer le musée Museo Pellicer Musée Carlos. Cet établissement possède une grande collection archéologique offerte par le grand poète tabasqueño (de l’Etat de Tabasco) Carlos Pellicer Lopez Obrador. Il a fait de Tepoztlan son lieu de résidence. Vous pourrez trouver des pièces de différentes cultures mésoaméricaines, telles que maya, olmeque, zapoteque et totonaque, mais sans aucun doute sa pièce la plus importante reste les fragments de sculpture du dieu Ometochtli (de tradition Mexica).

Pyramide de Tepozteco

Ce sanctuaire préhispanique a été construit par les Xochimilcas qui habitaient la région entre 1150 et 1350. Il est dédié à Ometochtli-Tepoztécatl, dieu du pulque (produit de la fermentation de la boisson hydromel de maguey), associé à la fertilité, la récolte et le vent. L’importance de ce temple était telle qu’il recevait même des pèlerins du Chiapas et du Guatemala. De ses hauteurs vous avez une vue incroyable sur le village, qui invite à la méditation.

Croix de Axitla de Tepoztlan

La route vers la pyramide commence juste ici, à la croix Cruz Axitla. La montée prend du temps, mais l’effort en vaut bien la peine. On y admire, à la fois la construction et le paysage, ainsi que ses curieux gardiens, les coatis, créatures sauvages ressemblant à des blaireaux. En outre, il est dit que le chemin de la pyramide purifie et aide à se recharger en énergie.

Marché de Tepoztlan

Les week-ends sont un bon moment pour visiter Tepoztlan, car le dimanche le village est recouvert de couleurs criardes et d’odeurs qui permettent de vivre l’atmosphère joyeuse Tepozteco (de Tepoztlan) dans son marché traditionnel. C’est l’endroit idéal pour trouver toutes sortes d’artisanats, de la nourriture, des fleurs et des vêtements, ou encore quelques objets ésotériques, d’art dans ses galeries et boutiques.

Capillas de barrio (chapelle de quartier)

Ces chapelles se trouvent tout autour du couvent, chacune avec son propre style. Mexique Découverte vous conduira à la chapelle Capilla de los Reyes, la chapelle Capilla de la Santa Cruz et de la chapelle Capilla de la Santísima.

Temazcal à Tepoztlan

Pour se détendre, rien de mieux qu’un bain Temazcal. Nous vous amènerons dans une magnifique Posada, tenue par un biologiste avec près de 30 ans d’ expérience, qui va vous expliquer les bénéfices du temazcal et son sens préhispanique.

Parc national du Tepozteco

Ceci est une zone protégée de 24 000 hectares où vous pouvez tout de même effectuer quelques activités, telles que la descente en rappel, observation de la faune et de la flore naturelle, ainsi que de la photographie.

Partager cet article :
  • :