Uxmal UNESCO

Uxmal a été déclaré site du Patrimoine Mondial Culturel de l’Humanité par l’UNESCO en 1996. Avec les sites de Chichen Itza et Mayapan, c’est l’un des sites archéologiques les plus importants de l’ancienne culture maya. Il est situé à 62 kilomètres de la ville de Mérida, capitale de cet Etat, au sud du Mexique.

Histoire et Légendes d’Uxmal

Le nom de cette capitale préhispanique provient de « Oxmal » qui signifie « reconstruite trois fois ». Elle se réfère à l’ancienneté de la ville. Toutefois, aucune preuve archéologique n’a été prouvée pour confirmer ces fameuses trois périodes de construction, comme veulent bien le dire ses légendes.

La date la plus lointaine que l’on ait pu découvrir à propos d’Uxmal a été trouvée dans le Chilam Balam de Chumayel (recueil des livres qui racontent l’histoire et tradition de l’ancien peuple maya). Il indique que le premier bâtiment a été construit autour du VIIe siècle. Dans le même écrit se trouve enregistrée une seconde occupation qui aurait eu lieu au cours du Xe siècle par des cultures venues du Plateau Central.

Le style architectural d’Uxmal

Le style architectural qui prévaut dans cette zone archéologique est le style Puuc. On peut tout de même observer également des influences de cultures Teotihuacanas (de Teotihuacan) et toltèques (du centre du Mexique). Les gravures et sculptures de la Serpiente Emplumada (serpent à plumes), le dieu Quetzalcoatl, ou les masques du dieu de l’eau, appelé dans cette région Chaac, comme il a été écrit dans les restes de certains codicés ou codex.

Composition du site de Uxmal

Le site archéologique d’Uxmal est composé de quinze groupes de bâtiments construits autour d’un patio, ou place centrale, sur un axe nord-sud. Les plus importants sont la Pyramide de Adivino ou Magicien, le Cuadrángulo ou Quadrilatère de las Monjas ou Nonnes et le Palais du Gobernador ou gouverneur ainsi que la Gran Pirámide, l’ensemble de la maison des Palomas ou colombes et le Templo Sur.

Partager cet article :
  • :