Valladolid ville coloniale

Située à mi-chemin entre Merida et Cancun, la ville coloniale de Valladolid est la troisième plus grande ville du Yucatan ; c’est le carrefour idéal pour explorer toute la région alentour. Mexique Découverte vous fera visiter dans un voyage sur-mesure exclusif les ruines mayas de Chichen Itza et Ek Balam, les grottes Balankanche et Ria Lagartos, un village de pêcheur authentique et une colonie de flamants roses dans la Réserve de la biosphère de Ria Lagartos. Elle est construite sur l’ancien centre cérémonial maya de Zací. Le parc Francisco Cantón Rosado se situe exactement au centre de la ville, où vous trouvez l’église Iglesia de San Servacio. En fait, ses églises sont au nombre de sept. La ville a été surnommé «Sultana del Oriente» en raison de sa riche splendeur coloniale.

Les églises de Valladolid

Au sud-ouest du parc central et de la place principale vous trouvez l’église et le couvent de San Bernardino de la Sierra, datant du XVIe siècle. Connu localement comme le Convento del Sisal*, l’église et le couvent de San Bernardino est l’un des plus beaux bâtiments coloniaux de Valladolid. A l’intérieur de l’église il y a des fresques originales et dans l’enceinte de l’édifice du couvent, des jardins ainsi qu’un grand cénote.

La gastronomie de Valladolid Yucatan

Valladolid est un endroit idéal pour déguster quelques petits plats de la cuisine régionale du Yucatan, y compris le plat typique de la ville de Valladolid, Lomitas de Valladolid (viande de porc dans un bouillon de tomate et d’ail). D’autres plats mayas, que l’on trouve dans tous les menus des restaurants de Valladolid, comme la Longaniza (saucisse fumée), Pollo en Escabeche (escabèche de poulet, marinade style yucateque) et le Pavo Oriental (dinde en cocotte).

Les cenotes de Valladolid

Il y a aussi trois puits souterrains qui peuvent être facilement visités à partir du centre-ville de Valladolid. Le Cenote Zaci, le plus facilement d’accés, est situé à seulement quelques pâtés de maisons du Parc Central. Les Cenote Dzitnup et Samula se trouvent à quelques kilomètres à l’ouest. Ils n’attendent que vous pour une baignade rafraîchissante.

* Sisal : Ou henequen est une variété d’agave avec laquelle s’élabore, dans le Yucatan, toute sorte de cordage.

Partager cet article :
  • :