26
Août-2013

 

Histoire de Chichén Itzá

Chichén Itzá est l’un des monuments les plus connus du Mexique et surement un des témoignages de l’Histoire de l’Humanité parmi les plus impressionnants. Inscrit au patrimoine mondial de l’Humanité, le site se trouvant dans la péninsule du Yucatán est très bien restauré. De passage dans le coin, c’est un incontournable. Mexique Découverte vous recommande fortement d’y être à la première heure afin d’éviter les fortes chaleurs et le monde.

 

Pyramide de Chichen Itza - Site Maya

 

Située en plein cœur du Yucatán, au beau milieu de la forêt vierge, la cité Maya fut construite autour de -400 av. JC par le peuple Itza. Les Itza auraient notamment été dirigés par un seigneur nommé Kukulcán, une forme dérivée du dieu Quetzalcóatl. C’est autour de l’an 1000 que le peuple Itza ont été vaincu par les Toltèques. 

 

Chichen Itza Tete de serpent

 

C’est autour de 1250 que la cité est abandonnée par ses habitants et que la forêt tropicale reprend progressivement ses droits sur la cité monumentale Maya. Ce n’est qu’au XVIème siècle que les Espagnols redécouvrent cette merveille endormie, abandonnée plusieurs siècles plus tôt.

 

Observatorio Chichen Itza

 

À la fin du XIXème siècle, la propriété est achetée par un américain, Edward Thompson qui y entreprendra de nombreuses fouilles et collectera de très nombreuses offrandes au fond du cenote sacré de Chichén Itzá. La restauration et les fouilles commencent réellement au début du XIXème siècle notamment grâce au financement de la National Geographic Society.

 

Site archéologique Chichen Itza Yucatan

 

Le site de Chichén Itzá aujourd’hui :

On estime aujourd’hui que seulement un quart de la cité de Chichén Itzá a été dégagée de la forêt tropicale. Il n’est donc possible de ne découvrir qu’une petite partie de l’ancienne cité qui recouvre encore d’indénombrables mystères. Au milieu du site restauré, en guise de point central, se trouve la pyramide centrale de Chichén Itzá aussi nommée el Castillo (le château) ou Temple de Kukulcan. Cette pyramide rituelle, mesure 30 mètres de haut pour une base de 55 mètres. Chaque face présente un escalier de 91 marches soit 364 marches en tout et le dernier palier du sommet constitue la 365ème marche. Petite astuce : monter ces marches est bien plus facile en zigzag, et non de front.

 

Jeu de balle Chichen Itza Yucatan Mexique

 

Pour l’anecdote, les archéologues et spécialistes se sont longtemps demandés ce que pouvaient bien vouloir signifier les têtes de serpents taillées à la base des pyramides. La révélation du mystère a lieu deux fois dans l’année lors des équinoxes (en mars et en septembre) où les ombres des marches dessinent des ondulations donnant l’impression que les serpents quittent la pyramide. Un spectacle inouï à ne surtout pas rater lors de votre voyage au Mexique si vous y passez au bon moment !

 

Chichen Itza Equinoxe

 

Au-delà de la pyramide centrale, la cité de Chichén Itzá regorge de curiosités à ne manquer sous aucun prétexte. Le Juego de Pelota (ou jeu de balles), le plus grand du Mexique. Le temple du jaguar, les différentes plateformes comme celle de l’aigle ou encore celle de Vénus valent également le détour. N’oubliez pas d’aller jeter un coup d’œil au cenote sacré au bout d’un petit sentier plein de vendeur de souvenirs et de calendriers Mayas sublimes. Enfin, ne terminez pas la visite sans vous rendre au mythique escargot « El Caracol » ou Observatorium, témoignage de l’expertise astronomique des Mayas.

Partager cet article :

Commenter cet article


Cliquez sur le formulaire pour faire défiler

  • :