09
Mar-2018

Soir de match, ce soir du foot

Sport   /  

 

Un de mes plaisirs favoris dans la vie, c’est le football, le foot quoi !

Un beau dimanche ensoleillé, les copains, les pitchounes (enfants) qui courent de partout ; les anciens à la buvette qui y vont de leurs anecdotes, toutes plus tordantes les unes que les autres ; j’ai toujours adoré…

Une ambiance simple, des gens simples, il m’en faut peu pour être heureux.

J’ai beaucoup voyagé et, à chaque fois,  j’ai profité de ces déplacements pour jouer au foot ; mieux encore, aller voir des matchs des équipes locales.

 

 

Les « Hinchas » fous de foot

Plus communément appelés les « Ultras » ou « Hinchas » ici au Mexique, ils n’ont pas tous très bonnes réputations ; mais il faut avouer une chose, ils enflamment les tribunes ;  c’est aussi grâce à eux que vivent les stades. Bien que cette réputation ne soit pas volée, ils ne faut pas en faire une généralité ; il y a beaucoup de pays, où être dans les tribunes avec des hinchas, c’est la garantie de passer un bon moment ; même si on n’est pas fans de foot, c’est un vrai spectacle, l’ambiance y est garantie, c’est superrrrrrr !

Les tambours, les chants, les tifos, les fumigènes, c’est toute une organisation ; quand c’est bien fait, l’ambiance est au rendez-vous ; on y prend goût, surpris de s’entendre chanter à son tour, entrainé par cette grande fête qu’est le football.

C’est pourquoi, aujourd’hui, j’ai envie de tenter l’expérience au Mexique. J’habite à Cancun, alors en tant que fou de football, je me dois de supporter l’équipe locale, le CF Atlante.

 

 

Un peu d’histoire sur le CF Atlante

C’est un club très, très populaire, surtout à ces débuts.

Ici, les clubs fonctionnent comme des franchises, un peu à la manière de la NBA.

Le CF Atlante s’est fait connaître dans la ville de Mexico en remportant trois fois le championnat mexicain et 2 ligues des champions de la CONCACAF – tout de même !

Les couleurs du club sont le bleu et le grenat, et ça ce n’est pas fait pour me déplaire ;  je suis un grand passionné, comme l’était mon père, des « Culés » ou encore « Blaugrana », vous voyez de qui je parle !

Pour les initiés nous parlons du club du Barça de Barcelone, leur slogan parle de lui même : « Le Barça, bien plus qu’un club ! »

Le 14 mai 2007, l’Atlante décide officiellement de quitter le mythique stade Azteca pour rejoindre l’Estadio Andres Quintana Roo de Cancún dans l’espoir de susciter un nouvel engouement. C’est un pari réussi puisque, rapidement, le club retrouve sa popularité en même temps que de meilleurs résultats sportifs (dernière ligue des champions CONCACAF en 2009).

L’équipe évolue maintenant en deuxième division mexicaine, mais la passion des supporters reste la même.

 

 

L’estadio Andres Quintana Roo

C’est un petit stade de 20 000 places seulement, de plus, malheureusement doté d’une piste d’athlétisme, mais qu’à cela ne tienne, ce n’est pas cela qui va m’arrêter ; de même que pour tous ces mexicains dont on connaît l’engouement pour le foot.

Ce soir l’Atlante affronte les dorados de Sinaloa, le stade n’est pas plein, quelle surprise, un peu déçu également, mais les Hinchas dans leur virage sont venues en nombre avec quelques tambours et toute leur énergie. Quand survient le moment où le speaker annonce la composition des joueurs de leur équipe favorite, ils commencent à ce déchaîner, les tambours résonnent et les chants font échos dans tout le stade. Malgré la défaite de leur équipe, ce soir-là, l’ambiance était vraiment au rendez-vous, je n’ose imaginer un soir de grand match.

J’espère vraiment pour eux qu’ils remonteront en première division l’année prochaine, et ainsi pouvoir assister à de plus grosses affiches dans une ambiance de folie.

 

Aleks Bourdin

« C’est encore moi, Alexandre le bienheureux, et je suis un fou de foot, mais ça je l’ai déjà dit !… »

 

Foot Cancun Mexique Découverte

Partager cet article :

Commenter cet article


Cliquez sur le formulaire pour faire défiler

  • :