Frida Kahlo histoire d’amour

artiste_Frida Kahlo Mexique

La rencontre entre Frida Kahlo et Diego Rivera

Il y a tant d’endroits dans la ville de Mexico où l’on peut encore sentir la flamme de la passion qui anima ces deux icônes de la peinture mexicaine. Je veux bien-sûr vous parler de Frida Kahlo et de Diego Rivera. On ne peut parler de Frida Kahlo sans prononcer le nom de Diego Rivera.

La ville de Mexico et spécialement le quartier de Coyoacan furent les grands témoins de la relation passionnée et torturée entre Frida et Diego. Leur mariage, problématique et peu conventionnel surmonta l’accident tragique de Frida et plusieurs infidélités de part et d’autre. De cette souffrance naquit leur source d’inspiration, qui se reflète dans leur œuvre, leurs peintures et les célèbres murales de Diego.

Mexique Découverte vous propose de vous faire découvrir les scènes qui, entre amour, douleur et art, marquèrent les pas de ces artistes avant-gardistes.

Le Collège de San Ildefonso

San Ildefonso, construit par les jésuites en 1588, fut l’un des lieux d’enseignement le plus important de la Nouvelle-Espagne. Aujourd’hui il est devenu un très beau musée, qui abrite d’importants Murales (peintures murales). En 1922 ces œuvres furent la toile de fond du début d’une romance entre ces deux artistes, Frida et Diego. Ils sont à eux deux les plus grands représentants de l’art mexicain.

Frida Kahlo et Diego Rivera

Frida était une jeune étudiante de 16 ans, avec une petite moustache clairsemée et la marque récente d’un tragique accident. Diego, 20 ans plus âgé, était un artiste confirmé, avec un certain embonpoint et une aversion à la monogamie.

La première fois que les artistes se sont rencontrés, se fut dans ce bel édifice du centre historique de Mexico, à deux pas du Templo Mayor. Frida Kahlo était alors étudiante à l’Ecole Nationale Supérieure située au sein de ce même bâtiment. Diego Rivera, lui peignait le Mural « La Création » en 1922 dans l’amphithéâtre de cette institution.

Sans nul doute, ce magnifique bâtiment fut le théâtre de la destinée de ces deux peintres. Comme une toile sur laquelle les peintres ont commencé à tracer leur histoire d’amour et de passion pour l’art…

Frida Kahlo et sa passion pour l’art

La Maison Bleue est située dans la rue de Londres, au 247, un des plus beaux quartiers de Coyoacan. Elle fut la scène principale de l’amour et de la production artistique de ces deux peintres. La vieille maison qui a vu naître et mourir Frida, a été construite par Guillermo Kahlo, son père. L’architecture reste à la mode de l’époque: un patio central ceinturé par les chambres et une façade francisée.

Musée Casa Azul (maison bleu de Frida Kahlo)

En épousant Diego Rivera, en 1929, elle est devenue la résidence principale du couple. Au fil du temps, ils y laissèrent leur empreinte, marqué par l’art populaire et par la passion de Diego pour la culture préhispanique.

En visitant la Maison Bleue, le temps semble se détenir. Aujourd’hui, on peut voir tous ses recoins, tels que Frida les a laissés. On peut y voir ses cannes, ses collections de jouets et son corset. A la tête de son lit on peut observer des images de Lénine, Staline et Mao. Dans le studio, le chevalet que Nelson Rockefeller offrit à Diego. Et enfin, dans la cuisine, les plats d’argile dans lesquels ils préparaient les festins pour servir à leurs invités célèbres.

Par décision de Rivera, la maison fut transformée en musée en 1958 (quatre ans après le décès de Frida). Elle reçoit actuellement plus de 25.000 visiteurs par mois, elle est considérée comme l’espace le plus intime du peintre… Si l’on peut dire ! Certains prétendent même que son esprit erre encore dans les couloirs de la maison.

L’univers créatif de Frida Kahlo se trouve dans cette maison et au sein de ses objets personnels. Un lieu magique, que Mexique Découverte vous fera visiter avec une grande passion pour ces grands artistes mexicains !

Frida Kahlo indépendante et généreuse

Aussi connu comme les maisons jumelles, ce fut l’une des premières constructions fonctionnalistes d’Amérique latine. En 1931, Diego Rivera chargeât le jeune architecte Juan O’Gorman de concevoir cet espace. Une maison pour lui et une pour Frida, dans laquelle chacun d’eux aurait son propre studio.

Musée Casa Estudio Diego Rivera et Frida Kahlo

Situé à San Angel, au Sud de la ville de Mexico, cette merveille architecturale fut le foyer des peintres de 1934 à 1941. Ils s’y installent donc l’année où ils reviennent de leur séjour aux Etats-Unis. Lorsque le père de Frida décède, en 1941, elle revient dans sa Maison Bleue. Diego Rivera aussi, et il y restera jusqu’au jour de sa mort, en 1957.

Dans cette Maison Bleue Frida se consolide en tant que grand peintre, créant certaines de ses œuvres maitresses. Diego, lui, réalise la plupart de ses tableaux sur chevalet, quelques 3000 pièces. Elles sont conservées dans le studio, y compris sa collection d’artisanat mexicain et d’art précolombien.

Mexique Découverte vous amène visiter cet espace fonctionnel dédié à la diffusion de l’art de Diego, Frida Kahlo et de leurs amis artistes contemporains.

Musée Diego Rivera Anahuacalli

Un des grands idéaux de Diego et Frida était de faire don de toute leur œuvre au peuple mexicain. Pour se faire, les peintres avaient pour but de créer deux musées. La Casa Azul est devenu le premier ; le second fut le Anahuacalli, situé près de Coyoacan. Le nom de cette construction signifie «  »Maison de la vallée de Mexico » ». Elle conserve plus de cinquante mille pièces préhispaniques que l’artiste collectionna tout au long de sa vie.

Pour sa création, l’artiste est revenu aux caractéristiques architecturales aztèques de Teotihuacan. Il le fit édifier en se référant à un Teocalli (temple), avec l’aide du célèbre architecte Frank Lloyd Wright. Cette enceinte est exceptionnelle par son design, en harmonie avec la nature. Sa construction est faite avec la même roche volcanique sur laquelle le bâtiment est posé.

Le musée a été inauguré en 1964, après la mort de l’auteur grâce au soutien de son amie Dolores Olmedo. Aujourd’hui, il abrite, en plus de la collection précitée, une galerie pour des expositions et un espace où se donne des représentations théâtrales ainsi que des concerts.

Profitez de votre séjour à Mexico pour visiter Anahuacalli avec Mexique Découverte. Admirez son architecture originale, tout en visitant l’un des rêves et une véritable vision moderne des deux peintres. Un lieu où tous les arts convergent, alors que résonne l’écho d’un passé précolombien. »

Frida Kahlo amitié et mécénat

La mécène Dolores Olmedo

Au sud de la ville de Mexico, dans l’ancienne Hacienda de la Noria, Xochimilco, se situe le Musée Dolores Olmedo. Cette construction du XVIIe siècle, sertie dans de beaux jardins, abrite des paons royaux et autres Xoloitzcuintles (chien d’origine préhispanique). Un écrin de la plus importante collection de Diego Rivera et Frida Kahlo ouvert il y a neuf ans.

Tous ces souvenirs de Frida Kahlo et Diego Rivera

Les pièces de ce temple de l’art montrent le goût de Dolores Olmedo pour l’Orient et sa passion pour le Mexique. Vous les traversez, conduit par notre guide, qui vous montre des photographies en vous racontant l’admirable business carrière de la collectionneuse dans les années 50. Il faut ajouter à sa réussite, qu’à cette période, tout était encore contrôlé par la gente masculine. Sur les murs est accrochée une grande collection de photos de famille et des «Présidents amis». La bibliothèque conserve les fichiers épistolaires entre Diego Rivera et l’actrice Maria Felix, cadeau de la Diva à Dolores Olmedo.

L’ami de Frida Kahlo mais surtout de Diego

Jeune, Dolores fut le modèle de Diego, elle est devenue son amie et finalement le Mécène de l’entreprise artistique. Pour Frida, Dolores fut sa grande rivale. D’abord elles lutèrent pour l’amour de Alejandro Farias, premier fiancé de Frida. Plus tard pour la grande amitié qu’entretenait Dolores envers le muraliste.

Le talent de Dolores Olmedo lui a permis de remarquer prématurément la valeur de l’œuvre de ces icônes. Pour cette raison, son musée rassemble 145 œuvres de Rivera et 27 tableaux de Frida Kahlo, qu’elle acheta. Sur commande de Diego, se trouve le célèbre « autoportrait avec Changuito » (1945). Mais aussi certaines œuvres de Angelina Beloff, artiste mexicaine d’origine russe, qui fut la première femme de Diego.

À l’heure actuelle, le musée conserve une grande partie du patrimoine artistique des peintres. Complété par des pièces d’art préhispanique, populaire et colonial qui se conjuguent dans un même espace. Un endroit où vous percevez les liens amoureux, la jalousie et surtout la passion de l’art. Un endroit incontournable si vous vous passionnez par l’œuvre magnifique de ces deux monstres de la peintre mexicaine !

Commentaires :

  1. Lou Cosson

    bonjour,

    je doit faire un exposé sur Frida Kahlo. Pouvez vous m’aidez ?

    merci d’avance !
    (un énorme merci pour ceux qui m’aident )

    ; )

    Répondre
    1. Jean-Charles Cortes Post author

      Hola Lou,

      Merci de nous avoir rendu visite en visitant notre Blog. Pour votre exposé vous pouvez trouver beaucoup de chose sur internet, rapprochez vous de la Maison bleue de Coyoacan, maison musée. Vous pouvez trouver des choses très interessante au Musée Olmedo à Xochimilco. J’espère que vous trouverez votre bonheur !

      Bon dimanche et prenez soin de vous.

      Répondre
  2. Reanud Jean

    j’attends toujours la suite

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter Mexique Découverte

On reste en contact ?

Recevez directement toute l'expertise de Mexique découverte dans votre boite e-mail.

J'accepte de recevoir les newsletters Mexique Découverte