17
Fév-2017

Luis Barragan, architecte mexicain

À visiter, Culture   /  

 

Luis Barragan, l’architecte

Une journée passée chez Barragan, une journée où nous avons visité ses oeuvres dont la chapelle du couvent Capilla del  Convento de las Capuchinas de Tlalpan.

Une journée sur les traces de Luis Barragan où nous avons découvert un des plus grands architectes mexicains, un personnage hors du commun, comme ses oeuvres.

 

Entree-casa-Luis barragan-rose-Mexique-Decouverte

 

Maison Atelier

Sa maison atelier est un modèle du savoir recevoir. Il pensait d’abord à ses invités, malgré qu’il n’aimait pas beaucoup recevoir, il ne laissait rien au hasard. Ses sièges, chaises et tables permettent de passer un moment agréable entre amis, autour d’un bon repas ou d’un apéritif. La lumière, chez Barragan, est la pièce maîtresse de son art ; elle est vive, filante ou tamisée et a toujours une place majeure dans ces constructions. Les couleurs sont essentielles pour cet architecte ; l’or représente le soleil et le jaune diffuse ses rayons quand ils s’infiltrent dans une pièce. Les escaliers sont aussi très pittoresques chez Luis Barragan, puisque certains ne peuvent être empruntés et servent d’étagères… Une façon d’inviter le visiteur à atteindre mentalement un autre espace ; lui interdire cet accès le détourne, ou bien lui laisse libre cours à son imagination.

 

Salon-jardin-casa-Luis Barragan-Mexique-Decouverte

 

Les extérieurs vu par Luis Barragan

Les jardins et les terrasses ne sont pas des lieux conventionnels. Le jardin de la Maison Atelier est luxuriant, il  donne sur la pièce principale de la maison. Aucun banc ou siège ne s’y trouve, on le traverse, on apprécie l’incroyable variété de sa végétation et l’on se retire. C’est un court passage en pleine nature, comme une balade en forêt. L’immense terrasse sur les toits est totalement dénuée de tout objet ; un immense bougainvillier fuchsia couvre tout un mur, pendant que les autres contrastent de leur différentes couleurs. Ce lieu baigné par le soleil donne une impression de zénitude où l’azur du ciel éclaire et referme cette pièce comme un plafond.

 

Jardin casa Luis Barragan Mexique Decouverte

 

 Dormir chez Barragan

Barragan était très croyant, les chambres de la maison atelier sont monacales. Elles sont dotées d’un lit, deux points d’une douce lumière artificielle, un espace pour ranger ses affaires et bien entendu, un crucifix à la tête du lit ; sûrement pour assurer à l’invité une douce nuit sous la protection du Seigneur. Les volets intérieurs, lorsqu’ils sont fermés, laissent apparaitre une croix, laissant passer un filet naturel de lumière ; une ambiance de tranquillité et de plénitude pour nous préparer à un paisible sommeil.

Quand on quitte cette maison, on se sent apaisé, elle est accueillante tout en étant austère. Elle invite à la discrétion et aux chuchotements, un lieu de méditation, un lieu de retraite ou de prière.

Chapelle Luis Barragan Mexique Decouverte

 

Convento de las Capuchinas de Tlalpan

C’est en 1952 que Luis Barragan offre ses services gratuitement au couvent. Il commence cette construction anachronique dans ce petit quartier de Tlalpan. Vous ne pourrez pas vous y rendre sans un guide, ce lieu de prière avec sa façade discrète, cache une oeuvre majeure de l’architecte Luis Barragan.

Croix Luis Barragan Mexique Decouverte

Un gran Patio intérieur vous accueille, l’eau d’un grand bassin clapote doucement ; elle vous rafraichit et vous invite à passer dans ce lieu de prière accompagné par la Mère Supérieure. La lumière est dosée, les couleurs sont chaudes et la sobriété est de mise. Un immense vitrail à gauche d’un autel aux tons dorés, en forme de croix, symbolise ici la présence de Dieux. Un ambiance de prière inonde cet espace et vous incite à la méditation. L’ambiance est chatoyante, moderne et élégante, les senteurs d’encens et des fleurs de lys nous font sentir indéniablement dans un lieu de prière sacré.

Luis Barragan, profondément pieu a donné toute son âme et ces derniers jours à cette oeuvre magistrale.

Partager cet article :

Commenter cet article


Cliquez sur le formulaire pour faire défiler

  • :