Acapulco

Acapulco, la très célèbre et très controversée station balnéaire, qui fut si adulée par le passé, devint dans les années 1970 la cité glamour prisée par toute la jet-set mexicaine. Aujourd’hui elle est très critiquée et concurrencée par Cancun et Ixtapa. Cependant la municipalité, en collaboration avec le milliardaire mexicain, Carlos Slim, s’investit beaucoup, pour redorer le blason de cette belle cité dans le but de faire revenir une clientèle haut de gamme.

Acapulco, ce joyaux du Pacifique :

Cependant Acapulco restera toujours Acapulco, la perle du Pacifique ! Elle fut immortalisée par les plus grandes stars Hollywoodiennes telles qu’Elisabeth Taylor, Judy Garland, John Wayne, Harold Flynn, Franck Sinatra dans les années 40. Elle apparut dans de grandes productions, telles que « L’idole d’Acapulco » avec Elvis Presley ou bien dans la série télévisée « La croisière s’amuse ».

Il existe depuis 2004 « El Festival Frances » (inutile de traduire), qui propose de la cuisine française, des courts métrages, de la musique avec le célèbre DJ Stéphane Pompougnac, sans oublier la mode française, largement représentée…

Acapulco s’est jumelée avec Cannes depuis 1998, dès la création de son FICA (Festival Internacional del Cine de Acapulco)

Acapulco, c’est aussi et avant tout des plages époustouflantes, une animation ininterrompue et ses plongeurs de la mort. Les Clavadistas s’élancent en fin d’après midi de la fameuse falaise, la Quebrada d’une hauteur de 45 m, pour le bonheur des visiteurs…
A la Quebrada certains soirs sont donnés des concerts en hommage au coucher du soleil dans la toute magique Sinfonía del Mar, qui sert de belvédère…

Les incontournables d’Acapulco :

  • Le Fuerte de San Diego est le seul vestige témoignant de l’histoire d’Acapulco. Il fut érigé au XVIIe siècle pour protéger les galions de Manille (commerçants espagnols) des naos. Ces derniers étaient des flibustiers ou pirates, anglais ou hollandais, qui pillaient toutes les mers du globe…
    Il abrite le Museo Historico de Acapulco, qui organise des spectacles sons et lumière à la tombée de la nuit.
  • La Casa de las Mascaras (Museo Histórico), où sont exposés des statues de bois de haute qualité et plus de 400 masques de tout le Mexique. De superbes exemplaires qui ont été réalisés par des Afro-Mestizos de la Costa Chica, mais aussi provenant de Cuba, d’Italie et d’Afrique.
  • Le Jardín Botánico d’Acapulco, dans la même baie d’Acapulco, offre une vue féerique du haut de ses 400 m au dessus du niveau de la mer. Sept hectares de forêt tropicale jalonnés de petits chemins, parsemés ça et là de bancs publics propices au repos, d’où on écoute murmurer ses petits ruisseaux.
  • Le Zócalo ou Plaza Álvares, appelé aussi Zócalo Porteño, grande place centrale, où toute la vie de la ville se retrouve autour de sa cathédrale, Nuestra Señora de la Soledad.
  • La Capilla de la Paz est également située sur les hauteurs d’Acapulco, offrant ainsi une vue panoramique. Elle fut construite par la famille Trouyet dans l’intention de créer un lieu de culte universel.

Bien entendu, nous ne pouvions parler d’Acapulco sans évoquer ses plages, dont les plus populaires restent :

  • Playa Hornos
  • Playa Hornitos
  • Playa Condesa
  • Playa Icacos

Plus au sud, les plages sont plus abritées et les eaux calmes des Playas Caleta et Caletilla.
Playa Angosta est protégée sur la côte ouest.
Au sud-est du Zócalo, la Bahía Puerto Marqués est célèbre pour ses belles plages. La Playa Revolcadero a connu récemment une explosion touristique.

La Isla de la Roqueta s’étend sur huit hectares de sa flore luxuriante, qui se mêle harmonieusement aux cris des animaux du parc zoologique voisin. Y est submergée à quelques mètres de profondeur, la Virgen de los Mares (Vierge noire de la mer). Tous les 12 Décembre, les marins viennent pour la vénérer…

 

Partager cet article :


Je suis déjà venu(e) au Mexique :

OuiNon

J'aimerais un séjour ...
plagerencontresculturenatureluneDeMielaventure

J'aimerais voyager ...autotourguide

Contact :




captcha