Alamos

Álamos (peuplier) est une oasis somnolente aux confins du désert Sonorense (de Sonora). Elle est située à l’orée de la forêt tropicale, sur les contreforts de la sierra Madre Occidental recouverte de pins et de chênes. Traversée par deux rivières, le Cuchujaqui et le fleuve Mayo, qui déversent leurs eaux dans le Golfe de Californie.

Alamos, ville coloniale de légendes et d’histoire :

Elle est une typique ville coloniale de style mauresque aux bâtiments colorés parés de ferronnerie. L’ambiance de ses élégants et rafraîchissants patios sont encore propices aux légendes et chimères. C’est l’une des villes les plus anciennes du Mexique, durant l’occupation française, elle fut Département Imperial sous l’ordre de l’empereur Maximilien.

Au XVIIIe siècle, Álamos devint l’un des principaux centres miniers du pays. De ce fait de nombreux hôtels particuliers, des haciendas, une grande église, des tanneries, des forges, une raffinerie de sucre et plus tard un hôtel de la monnaie y furent construits.

La reconversion de l’ancienne ville minière :

La révolution Mexicaine, l’insurrection des Yaquis et des Mayos, provoquât l’abandon de la plupart des mines, occasionnant ainsi le déclin de la ville. Mais Álamos doit sa renaissance au nord-américain William Levant Alcorn, qui y restaura la première demeure d’Almada sur la Plaza de Armas, d’autres suivirent, firent de même et sauvèrent la ville minière.

Sur sa belle place principale, la Plaza de Armas se trouve le modeste Museo Costumbrista de Sonora. Il côtoie l’agréable parque Alameda et l’église de la Parroquia de la Purísima Concepción, de style baroque du XVIIIe siècle.

Vous ne pourrez pas passer à Álamos sans voir un mexicain à cheval, en effet, nombreux cavaliers continuent de se déplacer sur leur monture et la scène est un pur moment de magie d’un autre temps !

Un petit trésor dans son écrin reste à découvrir, déclaré Pueblo Magico et monument historique par le Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Dans ses environs immédiats vous pouvez trouver le Pantéon et son Mirador. Le belvédère qui offre une vue magnifique sur la ville au coucher du soleil. Álamos est quasiment encerclée par le Parque Reserva Ecológica de Álamos-Rio-Cuchujaqui. Réserve de la Biosphère de l’UNESCO qui abrite des forêts semi-tropicales vitales dans la migration de près de 400 espèces d’oiseaux.

Partager cet article :
  • :