Celestun

Celestún, réserve naturelle et refuge de pélicans :

La biosphère de Celestún se trouve à 90 kilomètres de Merida, non loin de la frontière avec l’État de Campeche. C’est un petit village de pêcheurs plein de mystères, où les espèces les plus exotiques de la Péninsule du Yucatan comme le flamand rose ou le crocodile cohabitent. Sur l’île aux oiseaux, les pélicans ont élus domicile. Des centaines de pélicans ont fait de ce petit bout de terre leur territoire. Les ornithologue étudient ce phénomène avec attention car personne ne sait expliquer le pourquoi de la présence de ces pélicans.

Décrétée comme réserve naturelle en février 2000, Celestún est un endroit unique en son genre: si la place centrale et les magnifiques plages ne manquent pas de charme, les visiteurs viennent surtout ici pour la Réserve , le sanctuaire de la vie sauvage.
Ici, un seul mot d’ordre: l’écotourisme. Les habitants du village font en sorte que les visiteurs respectent les lieux et préservent toutes les espèces animales qui y résident. Une fois les bateaux de pêches vidés de leur prise du matin, les pêcheurs de Celestún les utilisent pour emmener les visiteurs en pleine Réserve naturelle, uniquement accessible par voie marine.

Les incontournables de la réserve de Celestún :

Au nord de la ville, derrière la capitainerie, vous pourrez profiter de plages peu fréquentées pour vous détendre. À l’est de l’estuaire, la mangrove de Dzinitun abrite une quantité astronomique d’oiseaux tels que les pélicans blancs, les cormorans et les flamants roses, pas de Celestún sans ses Flamants Roses, vous pourrez les observer depuis l’embarcation qui vous amène découvrir la réserve et prendre de magnifiques photos de ces oiseaux à l’élégance indéniable.

Au sud de Celestún, l’hacienda Real de Salinas est un autre site intéressant pour observer la faune et la flore locale.

Ce petit coin de paradis dans le Golfe du Mexique est aussi le lieu idéal pour goûter aux saveurs locales, en particulier aux fruits de mers et aux poissons, cuisinés dans toute la tradition régionale.

Partager cet article :
  • :