Chetumal

A l’origine Chetumal était un poste militaire, donc la fonction première était d’empêcher le passages des armes, qui servaient au mayas rebelles pendant la Guerra de Castas, qui dura de 1847 à 1901. Un petit village fut créé ici en 1898, Payo Obispo. Celui-ci se peupla de paysans, et d’aventuriers de tous bords, émigrants du Liban et du Belize. Ils se mélangèrent au peuple maya créant ainsi un métissage, qui constitue la population de cette tranquille ville caribéenne. Elle fut baptisée Chetumal en 1936 en hommage à un petit village maya, qui s’appelait Chac-Temal.

Chetumal, capitale d’Etat et ville frontière :

Au début Chetumal et ses petites maisons en bois de Caoba lui donnait un petit air Caribéen chic. Malheureusement en 1945 un ouragan terrible du nom de Janet, la détruisit entièrement. Reconstruite avec la force et la volonté de ses habitants, elle fut élue capitale du très jeune Etat de Quintana Roo. Depuis elle connait une expansion fabuleuse, qui attire des populations de tous les états du Mexique, ainsi que des étrangers.

La baie de Chetumal fait partie intégrante de la vie des habitants de Chetumal. L’Université du Quintana Roo ouvrit les portes de la connaissance à la jeunesse de cette région. Elle reçoit de nos jours de jeunes étudiants du monde entier. Une petite crique de pêcheurs nommée Calderitas abrite de jolis petits restaurants, qui servent une agréable cuisine de la mer.

De nombreux musées ponctuent la ville de Chetumal, dont le plus passionnant reste le Museo de la Cultura Maya au cœur de Chetumal. Il est considéré comme le musée le plus complet de la culture maya du Yucatan.

Toutes les villes, qu’elles soient jeunes ou anciennes, ont un charme certain dû à leurs histoires et légendes. Pour le visiteur, connaître Chetumal ce n’est pas seulement arriver dans le Quintana Roo, c’est aussi et surtout s’imprégner de la ville et de ses mystères, de sa magie et de son magnétisme.

Partager cet article :
  • :