Cuauhtémoc

Cuauhtémoc : lait, pomme et Mennonites :

Cuauhtémoc dans l’état de Chihuahua est connue pour sa production de lait. Elle est également considérée comme la capitale mexicaine de la pomme, véritable pilier économique de la région. Extraordinairement prospère et coquette elle est aussi l’un des plus grands centres mennonites au monde. Les mennonites d’origine allemande, dissident de l’église réformée et non violente, ont migré en Amérique après la deuxième guerre mondiale à la recherche d’un pays sans contraintes militaires. Ils vivent en communautés fermées et parlent un dialecte bas allemand, le hoch deutch. Ils participent, malgré tout, très étroitement à l’économie de l’État et sont d’une grande aide aux communautés Tarahumara.

Le Centro Cultural Cuauhtémoc, le Parque Mirador et le Museo y Centro Cultural Menonita sont les principaux centres d’intérêts de la ville.

Cuauthemoc vient du mot Náhuatl el « Aguila que desciende », l’aigle qui descend en traduction littérale. Cuauthemoc fût détenteur de l’empire Aztèque durant le XVI siècle.

Cuauthémoc et les indiens Tarahumara :

La ville de Cuauthemoc est la porte d’entrée de la Sierra Tarahumara. La population ethnique constituant une part de la population se nomme les Rarámuri, hommes au pieds nus qui sont capables de courir des centaines de kilomètres dans les montagnes, pieds nus. Certains sportifs contemporains choisissent de venir s’entrainer avec ce peuple, véritables athlètes de haut niveau, qui non nul besoin des dernières chaussures à la mode pour battre des records de résistance et d’endurance.

C’est la seule région mexicaine qui offre une ligne ferroviaire touristique appelé El Chepe, qui permet aux visiteurs de découvrir la majestueuse Barranca del Cobre.
Hidaldo del Parral, fondée en 1631, fut l’une des plus riches villes minières du pays. Ses églises sont réputées pour le métal précieux inséré dans leurs murs et protégées par leur sainte patronne, Nuestra Señora de Fatima. Parral a été tristement rendu célèbre par l’assassinat de Pancho Villa en 1923. Le visionnaire Francisco Pancho Villa disait « Parral me gusta hasta para morirme » (Parral me plait jusqu’à y mourir)…

Hidalgo est aussi le berceau del chile piquante, le fameux piment mexicain…
Les principaux points d’intérêts restent le Museo Francisco Villa et la Mina La Prieta.

 

 

Partager cet article :
  • :