Los Mochis

Los Mochis (lieu des tortues), cette ville fut fondée au XIXe siècle par Albert Kimsey Owen. Son idée était de relier les marchés bovins de Kansas City avec le port de Toblobampo, en créant les voies du « Ferrocarril Chihuahua-Pacifico ».

Los Mochis, départ ou arrivée du train el Chepe :

Elle est une ville moderne et animée, terminus du Chepe (chemin de fer Chihuahua-Pacifico). Elle fusionne les cultures nord-américaines et les indigènes Mayo-Yoreme du nord du Sinaloa. Les mochitenses (habitants de los Mochis) sont réputés pour leur goût prononcé du travail et l’excellence de leurs cuisinières. Une raffinerie de canne à sucre, ainsi que la culture du maïs, haricots et autres légumes ont contribué à son fort développement.

En attendant le train on peut visiter le Museo Regional del Valle del Fuerte, qui était une ancienne maison convertie en musée. Il nous raconte à travers ses collections le choc culturel de la rencontre entre les indigènes et les différents étrangers qui arrivèrent à Los Mochis. On y comprend le résultat du métissage, qui maintenant caractérise les Sinaloense (habitants du Sinaloa). Les salles du musée sont un voyage dans l’histoire de la région du Valle Del Fuerte (vallée du fort) depuis l’époque pré-hispanique jusqu’à l’histoire contemporaine.

L’autre attraction principale de Los Mochis est le jardin botanique Benjamín Francis Johnston, situé dans le Parc Sinaloa. À l’origine, c’était une propriété qui appartenait à la famille de Don Benjamín, un des grands investisseurs de l’industrie sucrière de Los Mochis. Maintenant c’est un espace de 16 hectares, dont le visiteur pourra profiter de toute une belle journée ensoleillée.

À voir aussi, le jardin aux roses, les restes de la Casa Grande, le jardin Xerofito, et plus encore… Dans la ville, vous pourrez aussi voir la Plaza del 27 Septiembre et son Iglesia del Sagrado Corazón.

Cette ville reste cependant une destination peu touristique car elle est principalement le lieu de départ du train el Chepe. Il vous fera découvrir les célèbres et grandioses Barrancas del Cobre en serpentant à travers la Sierra Tarahumara jusqu’à Chihuahua.

Partager cet article :
  • :