Malinalco, site et Pueblo Magico

Dans une belle vallée verdoyante, au pied des montagnes, se niche Malinalco, Pueblo Magico (village magique) ancestral de rues pavées et de maisons colorées. Dès votre arrivée le vert exubérant de ses paysages et l’environnement apaisant vous plongeront dans le repos et la réflexion. Ses rues sont parsemées de fleurs qui poussent à même les murs des grosses maisons coloniales et des petits temples du XI, XVII et XVIIIe siècles, vous vous transporterez dans un voyage à travers l’histoire du Mexique.

Malinalco c’est un site archéologique :

Visitez la colline de los Idolos (idole), là-bas vous y trouverez le site archéologique de Malinalco. C’est un des plus beaux sites de l’état et l’endroit où vous pouvez apprécier une vue magnifique sur le village. Ce centre cérémoniel fut l’un des plus importants pour les Aztèques. Parcourrez un chemin de plus de 400 marches pour atteindre le sommet, où vous trouverez le Sanctuaire des guerriers Aguila (aigle) et Jaguar.

L’entrée du sanctuaire est sculptée en forme de tête de serpent représentant, de manière symbolique, l’inframonde. A l’intérieur, sont taillés dans la roche deux aigles et un jaguar, qui, par leur caractère monolithique ont été comparé à Ellora en Inde et au temple d’Abou Simbel en Egypte. L’orientation de ce temple est le résultat de calculs astronomiques précis, grâce auxquels vous pouvez apprécier d’extraordinaires phénomènes de lumière.

Malinalco c’est aussi un Pueblo Magico :

Promenez vous dans le centre de ce village magique et observez ses rues pavées, ses vergers et ses maisons coloniales qui arborent un charme très particulier. Si vous visitez cet endroit un mercredi, vous pouvez trouver un marché de rue qui rappelle en partie la vie préhispanique, avec son artisanat, ses poteries, articles de cuir, objets de pierre et de bois sculpté.

Le couvent des Augustins du XVIe siècle reste une visite incontournable, à première vue il vous rappellera un bâtiment médiéval par ses rustiques murs, ses sobres ornements et ses colonnes carrées. Construit en 1543 par l’ordre des Augustins, il présente en son intérieur de belles fresques originales qui ornent les plafonds et les murs des couloirs.

Mais Malinalco c’est également une excellente gastronomie :

Vous ne pouvez quitter Malinalco sans gouter à sa cuisine. Appréciez quelques-uns de ses plats traditionnels élaborés à base de truites, iguane, lapin, grenouille et salamandre. Arrosez les avec un excellent mezcal qui est produit dans le sud du Municipio (municipalité) ou un délicieux pulque de la zone nord.

Partager cet article :
  • :