Mexicali

Mexicali est peuplée par 900 000 habitants, appelés Cachanillos. Son nom provient des mots Mexi, du nom du pays, et Cali comme Californie. Capitale de l’État de Basse Californie du Nord, Mexicali est située au nord-est du Mexique, elle est frontalière avec les Etats-Unis.

Mexicali : agriculture et viticulture

Les activités économiques de Mexicali sont actuellement dominées par la présence des Maquiladoras, zone franche attirant les entreprises américaines dans la péninsule. C’est également la région la plus agricole du Mexique. La vallée de Mexicali est considérée comme le verger de la Basse Californie, pour les vins exceptionnels qui y sont produits. Le produit agricole phare de la région de Mexicali reste le coton, qui joue un rôle prépondérant dans l’économie de la Basse Californie.

Le climat de Mexicali est un des plus chauds de la planète, les températures peuvent atteindre jusqu’à 52°C de jour, la nuit autour de 30°C – les habitants de Mexicali s’amusent à dire que l’enfer, en comparaison doit sembler plus frais. C’est aussi un des endroits qui enregistre le moins de précipitations. En dépit de ses paysages arides et désertiques, Mexicali est une région privilégiée de par la quantité de ressources naturelles qui mettent en évidence les nappes phréatiques dans la vallée, conséquence de la fuite des eaux de la rivière Colorado et de ses affluents.

Que visiter à Mexicali :

Les principaux centres d’intérêts de Mexicali se situent Place de la Constitution, mais aussi dans le centre avec sa Cathédrale de la Vierge de Guadalupe et l’Université Autonome de Mexicali, Basse Californie.

A quelques kilomètres de Mexicali se trouve le canyon de Guadalupe, ses eaux vertes émeraude descendent en cascade au milieu de palmiers bleus. Autrefois, ce canyon était le lieu de passage des tribus Pai-Pai et Cucapah, qui collectaient les noix de pin lors de leur pèlerinage vers le plateau de la Sierra de Juaréz. Non loin de Mexicali nous pouvons aussi découvrir la lagune Salada située près de la célèbre route, la Rumarosa.

Environ de Mexicali : San Felipe

Au sud de Mexicali, sur la côte du Golfe de Californie (anciennement appelé mer de Cortes), la ville de San Felipe, 20 000 habitants, naguère petit village de pêcheurs, petit port situé sur le littoral de la mer de Cortes, est aujourd’hui devenu une station balnéaire très prisée des nord-américains. Elle offre le soleil, les plages, des paysages enchanteurs et une cuisine raffinée. Située à seulement 200 kilomètres de la frontière avec les États-Unis, ses plages sont toujours très animées durant les vacances. Les visiteurs peuvent y trouver des activités aquatiques ludiques comme des sports extrêmes tel que le Off Road. Cependant pour ceux qui recherchent la détente, San Felipe offre également du canotage, du kayak, des balades en tricycles dans les dunes du port. Les plus sportifs pourront pratiquer le golf, la pêche et des vols en ULM. Une autre grande attraction de San Felipe est le phénomène naturel des marées qui laisse des centaines de mètres de zones sablonneuses nues. La pêche sportive reste l’activité favorite des habitués de San Felipe.

La réserve naturelle du millénaire Cardon Cactus est aussi devenue une attraction majeure pour les visiteurs de cette charmante petite ville portuaire, ce cactus géant de plus de 16 mètres de haut attire des photographes du monde entier. Lors d’une balade dans ce parc, les visiteurs seront plongés dans une atmosphère énigmatique au milieu des colosses à épines, et de toute la végétation désertique qui les entoure. San Felipe est aussi connu comme le meilleur endroit de la région pour goûter aux fruits de mers et plus particulièrement aux crevettes qui sont un délice.

Environ de Mexicali : Bahia de los Angeles

Encore plus au sud de Mexicali et de San Felipe, la Bahia de los Angeles (la Baie des anges de la Basse Californie), paradis pour les amoureux de la nature, de l’écotourisme et des paysages spectaculaires, cache sous ses eaux un monde fascinant d’espèces et de paysages sous-marins exclusifs. Les eaux de la Bahia de los Angeles accueillent également des espèces de cétacés tels que la baleine rorqual, le deuxième animal le plus grand après la baleine bleue. Abondent également des hordes de dauphins et de grandes colonies de loups marins, sans omettre les pélicans. Une autre espèce animale singulière, l’aigle pêcheur, qui s’alimente principalement de poissons, d’où son nom.

Les eaux vertes émeraude de l’archipel de la Bahia de los Angeles sont idéales pour naviguer en kayak. L’île Coronado nous offre également un magnifique spectacle naturel d’une lagune qui se remplie pendant la marée haute et se vide durant la marée basse, formant une rivière traversant toute l’île. Peu d’endroit dans le monde dispose d’une aussi grande diversité de faune, de flore marine et de paysages à couper le souffle, lui conférant une très grande attraction touristique et scientifique. Conscient de cette richesse les habitants de Bahia de los Angeles et l’organisation Pronatura de Mexicali créèrent le parc national Bahia de los Angeles.

Cette toute nouvelle réserve naturelle protégée comprend donc les îles et les eaux de la baie, qui servent de cadre à la régulation et à la promotion du développement durable de la pêche commerciale, sportive et touristique – bénéficiant ainsi à la communauté locale. La réserve des tortues de Reséndiz reçoit des dizaines de visiteurs, étudiants et scientifiques qui viennent observer des tortues en captivité. Ce laboratoire inhabituel a permis d’étudier soigneusement la biologie et la physiologie des tortues, une expérience d’importance mondiale.

Dans les environs de Bahia et de Mexicali , au cœur du désert, la Misión San Borja qui fut fondée par de jésuites, exploitée par les franciscains et achevée par les dominicains, célèbre encore la messe du dimanche. Au large de Bahia de los Angeles, dans la Mer de Cortes, la Isla Ángel de la Guarda qui surplombe la côte.

Partager cet article :
  • :