Michoacán

Le Michoacán est un Etat de la République du Mexique situé au centre du pays, sur la côte Pacifique. Son nom est d’origine nahuatl, langue parlée par les communautés indigènes du centre du Mexique, il désigne le Royaume Tarasque. Ce royaume était le plus puissant du Mexique au moment de la colonisation après l’empire Aztèque.

Michoacán, royaume Tarasque :

Le Michoacán, « Alma de Mexico » (âme du Mexique) possède 5 titres au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Traditions préhispaniques, lacs, fleuves et volcans, villages indigènes et villes coloniales, c’est un parfait condensé du pays tout entier, territoire presque vierge qui ne demande qu’à être découvert.

L’artisanat du Michoacan :

Capitale de l’artisanat mexicain, ses dinandiers sont spécialisés dans la fabrication d’ustensiles de cuisine, ses ébénistes excellent dans l’élaboration de mobilier, ses artistes potiers créent des objets en laque. Les indigènes Huichols et les Purépechas des hauts plateaux de la Cordillera Neovolcánica fournissent les collectionneurs internationaux en artisanat. Vous pouvez admirer un petit échantillon de leur art à travers de fabuleuses broderies, de superbes masques, des objets en perles, en paille et des instruments à cordes.

Michoacan : lieu de nature et de traditions

C’est aussi un territoire où la nature prédomine. Au nord, vous pourrez visiter le sanctuaire des papillons Monarcas (monarque). En saison, au moment de l’arrivée de l’hiver, des millions de papillons migrent depuis le Canada pour se poser sur les sapins de l’Etat du Michoacán. Un spectacle incroyable vous attend à découvrir.
La côte de l’état du Michoacán est privilégiée par le regroupement des tortues marines qui viennent y pondre chaque année. Ils se sont créés des programmes de protection des diverses espèces en voie d’extinction. Notamment à Playa Azul où il existe deux points stratégiques chargés de recueillir leurs œufs, pour les protéger et libérer les jeunes tortues au moment de l’éclosion.

Angangueo, dans l’État du Michoacan (village entre les montagnes en langue purépecha), est le cinquième Pueblo Magico. C’est une adorable localité au glorieux passé minier, enclavée au sein de la Sierra Madre Orientale. Admirer le ciel chargé d’or et de noir, au battement des ailes des papillons Monarques reste la principale attraction de Agangueo. C’est aussi le point de départ pour la visite des sanctuaires.
Sur un plan gastronomique, son mole et ses glaces sont une ses principales spécialités culinaires.


Partager cet article :


Je suis déjà venu(e) au Mexique :

OuiNon

J'aimerais un séjour ...
plagerencontresculturenatureluneDeMielaventure

J'aimerais voyager ...autotourguide

Contact :