Nogales

Nogales attire les gringos* (nom donné par les mexicains aux nord-américains) pour son shopping et ses fêtes dans la calle Obregón.

Elle est aussi connue comme « Heroica Nogales » (Nogales Héroïque). C’est la ville est frontalière avec les Etats-Unis et l’Arizona. Cette ville doit son nom aux communautés indigènes Pimas et O’odgam qui vivent dans le désert de Sonora.

Nogales, ville frontière :

Avant la création de la ville actuelle, il y avait un ranch sur cet emplacement appelé Los Nogales de Elías. Par décret du président Porfirio Díaz en 1880, la zone fut déclarée frontière douanière. Des accords furent signés pour que passent les chemins de fers reliant le Mexique aux Etats-Unis. C’est à ce moment-là que la ville commença à se développer pour arriver peu à peu à la Nogales que l’on connaît actuellement.

  • Dans la ville, chaque année, nous pouvons assister à la Fête des Fleurs au mois de Mai.
    Vous pourrez visiter plusieurs monuments importants de Nogales, comme :
  • Le Monumento a Juárez près du centre
  • Le Monumento al Héroe de Nacozari
  • La Maison de la Culture
  • Le Teatro Auditorio
  • Le Museo y Galería de Arte de Nogales (MUAN).

Une gastronomie, mélange de saveur et de culture :

Côté cuisine, les habitants de la ville, comme dans le reste de Sonora, consomment un peu plus la tortilla de blé, contrairement au reste du Mexique qui préfère la célèbre tortilla de maïs. Cela est dû au fait que la région ne produit pas autant de maïs que le reste du pays.
Les températures sont souvent extrêmes, en été elles peuvent atteindre jusqu’à 45°C, alors qu’en hiver elles peuvent descendre souvent à -15°C.

Pendant le carnaval du mois de mars la gastronomie de Sonora devient encore plus riche. Elle se distingue par ses saveurs de viande grillée, de machacha à l’œuf, de viande séchée, de crevette et de poisson préparés de différentes façons. Vous decouvrirez aussi ses tamales au maïs, farcis à viande ou aux olives, ses haricots, ses légumes de la pomme de terre au chile à la vapeur, aïe, aïe, aïe !

* Gringo : Nom donné aux nord-américains lors de leur invasion du Mexique. Lorsque les troupes américaines défilèrent triomphantes dans les rues des villes et des villages traversés, les habitants scandaient en anglais « Green Go », ce qui veut dire :

  • « Green » comme le vert de leur uniforme…
  • Et « Go », pour dire « retourne chez toi »…
Partager cet article :
  • :