Oaxaca Etat

L’Etat de Oaxaca (oua-r-ha-ca) est le berceau des cultures zapotèque et mixtèque. Il est riche de magnifiques sites archéologiques aux prouesses d’ingénierie mirifiques. L’Etat de Oaxaca vit naître, à San Pablo Guelatao, au XIXe siècle, un petit indien zapotèque du nom de Benito Juarez. Il devint tout d’abord gouverneur de l’État, et fut ensuite élu comme 1er Président démocrate du Mexique.

Le dictateur Porfirio Diaz parvint au pouvoir en 1877 et provoqua la révolution.

Oaxaca, entre nature et Histoire :

Les plus belles plages du Mexique se trouvent sur son littoral, une aubaine car peu visitées par les touristes. Le paradis pour les surfeurs qui désirent défier le mythique Tubo Mexicano.

Ici la faune et la flore sont remarquables, particulièrement dans les lagunes d’eau douce à l’ouest de Puerto Escondido. C’est une région montagneuse entourée par la Sierra Madre del Sur. Certains petits hameaux sont accessibles uniquement à dos d’âne. Les habitants, tous agriculteurs, attendent avec impatience les orages d’été.

Les villes et villages à proximité de la ville de Oaxaca fournissent le plus bel artisanat du pays. Les tisserands sont de renommée internationale. Toute la région est également productrice des célèbres céramiques à glaçure vertes et noires. Mais Oaxaca c’est aussi et avant tout la capitale du Mezcal.

Monte Albán, site archéologique remarquable :

Monte Albán (montagne blanche) est inscrite au Patrimoine Mondial depuis 1987. Elle est la plus grande cité zapotèque et située sur une colline surplombant de 400 m la vallée de Oaxaca. Avec sa vue imprenable à 360° sa situation est exceptionnelle et l’un des plus impressionnants sites du Mexique. Ses bâtisseurs avaient élaboré un système d’irrigation pour recueillir l’eau de pluie dans de vastes citernes.

Les environs de la ville de Oaxaca :

A l’est de la ville de Oaxaca Oaxaca, dans le Valle de Tlacolula, le long de la route 190 se trouve le village de Santa Maria el Tule. Il attire une foule de visiteurs juste pour son Árbol del Tule, un ahuahuate (espèce de cyprès) considéré comme le plus grand arbre du monde. L’ahuahuate est l’arbre mexicain par excellence, l’emblème de sa flore.

  • En suivant, vous trouvez Teotitlán del Valle, un village avec une grande réputation pour ses tapis élaborés dans la tradition du tissage ancestral. Ce village est aussi rendu célèbre pour son Mescal de qualité supérieure.
  • Le dimanche découvrez le marché de Tlacolula, l’un des plus grands des Valles Centrales. Vous allez vivre une expérience délicieusement gastronomique, où vos papilles découvriront les chapulines (sauterelles grillées).
  • Santa Ana del Valle, autre petit village de tisserands où l’on trouve des couvertures de laine ou Sarapes et des sacs.
  • Yagul est une cité zapotèque fortifiée construite sur une colline hérissée de cactées (cactus) et surplombant la vallée.
  • Mitla où se côtoient le Passé avec le Présent, petit village moderne autour des ruines zapotèques.
  • Hierve el Agua (l’eau qui bout), ce sont des sources d’eaux minérales avec ses cascades pétrifiées spectaculaires.

Au Sud, dans la Valle de Zimatlán, on trouve les petits villages si typiques de San Bartolo Coyotepec, San Martín Tilcajete, Santo Tomás Jalieza, Ocotlán et Ejutla.

  • Sur la route 147, Cuilapan fait partie des rares communautés mixtèques des Valles Centrales, avec son magnifique Convento Dominicano et Zaachila…
  • San José del Pacifico domine du haut de ses 2450 m tout le paysage alentour après dispersion de ses brumes matinales.

Au Nord de Oaxaca s’étend le Valle de Etla, vallée dans laquelle vous pouvez visiter le petit village d’Atzompa, pour son artisanat et pour son site archéologique récemment découvert.
Vous trouvez aussi quelques autres villages comme San José El Mogote en direction de Nazareno. Petit village qui se trouve parmi les ruines d’un des principaux sites du Oaxaca et de San Agustín Etna.

  • La Sierra Norte o la Sierra de Oaxaca est située dans l’un des plus beaux paysages mexicains. Ses 450 000 hectares sont recouverts de forêts qui abritent une incroyable biodiversité, 400 espèces d’oiseaux, 350 espèces de papillons et près de 4000 plantes dont une multitude de fleurs sauvages.
  • Benito Juarez a été baptisé à Ixtlán, charmant petit village quelque peu pluvieux…
  • Capulálpam, petite bourgade fleurie, qui est réputée pour sa grande chapelle en pierre et ses panoramas surprenants.

A l’ouest de Oaxaca, se trouve la Mixteca, une zone de grands contrastes partagée entre les Etats de Puebla et du Guerrero.

  • Santiago Apoala (eau qui détruit) nous offre ses merveilles naturelles. Le Cañón Morelos, la Cascada Cola de la Serpiente (chutes de 60 m), des vallées verdoyantes, des grottes et des vues panoramiques impressionnantes, qu’il vous reste à découvrir.
  • Quelques magnifiques vestiges chrétiens ornent Oaxaca, tels de véritables joyaux architecturaux.
  • La puissante Tlaxiaco, accueillante et animée, capitale d’une grande région agricole où s’installe un énorme marché le samedi…

La côte de l’Etat de Oaxaca :

çLa côte de Oaxaca (Costa Esmeralda) est une véritable mosaïque de plages dorées interminables aux eaux cristallines. Mais c’est aussi des lagunes peuplées d’oiseaux et des montagnes boisées, qui barrent la plaine côtière. De plus, comme un cadeaux supplémentaire, l’accueil de ses habitants rend encore plus paradisiaque ce délicieux endroit. Mexique Découverte vous conseille de venir découvrir l’un de nos coups de cœurs…

  • Puerto Escondido, enfoui sous les cocotiers, tout aussi magique, il est devenue la Mecque de tous les surfeurs du monde.
  • La magie opère encore dans La Bahía de Puerto Angelito. Ses Playas Manzanillo et Carrizalillo sont tout aussi idylique, avec leurs palapas (abris en feuille de palme).
  • A Bajos de Chila on joue encore à la Pelota Mixteca dans le Patio o Pasador.
  • La laguna Manialtepec (lieu des eaux de source) est entourée de mangroves.
  • Parque Nacional Lagunas de Chacahua, 14 187 hectares de lagons, marécages et plages vierges qui longent la côte entre Pinotepa et Puerto Escondido.
  • Pinotepa Nacional est la plus importante ville commerçante entre Puerto
  • Escondido et Acapulco, aux confins occidentaux de l’état de Oaxaca.
  • Mazunte est un village modèle d’écotourisme. Son Centro Mexicano de Tortuga a été créé en 1991 et se consacre à la sauvegarde et à l’étude des tortues marines menacées.
  • San Pedro de Pochutla, au dessus de Puerto Angel, est un carrefour de routes menant aux magnifiques stations balnéaires de Zipolite, San Agustinillo et Mazunte…
  • Puerto Ángel est un petit port de pêche assoupi, calme et tranquille. Il se résume à de superbes plages bien abritées, haut lieu de la détente, du bronzage et du farniente.
  • Bahias de Huatulco, ce sont neufs admirables baies, mais aussi des dizaines de lagons et tout un chapelet de plages de sable blanc caressées par des eaux paradisiaques. Comme toile de fond une jungle qui s’étire sur 10 km de littoral.
  • La Bahía de San Agustín est un parc national dont la mission est de promouvoir la protection de la faune. C’est aussi un lieu de tourisme culturel, qui permet de rencontrer une conviviale communauté de pêcheurs.
  • La Crucecita tient lieu de centre ville à Santa Cruz, on y trouve toutes les communications.
  • Barra de la Cruz est appelée La Joya (le joyau), un autre haut lieu du surf en dehors des sentiers battus, un morceau de paradis.
  • C’est au niveau de l’Isthme de Tehuantepec que la taille du Pays est la plus fine, en effet seulement 200 km séparent le Pacifique du Golfe du Mexique.
  • Santo Domingo de Tehuantepec est une ville très agréable avec ses fêtes de Barrios aux périodes estivales et son marché couvert d’une autre époque…
  • Les « Ruinas Guiendola » sont des ruines d’une ancienne place forte zapotèque.
    Juchitán est une autre magnifique petite localité, également méconnue des touristes.

 

Partager cet article :


Je suis déjà venu(e) au Mexique :

OuiNon

J'aimerais un séjour ...
plagerencontresculturenatureluneDeMielaventure

J'aimerais voyager ...autotourguide

Contact :