Popocatepetl

Le parc national Iztaccihuatl Popocatepetl est l’une des premières zones naturelles protégées par le gouvernement du Mexique. Il est niché dans les contreforts de la Sierra Nevada, entouré de beaux paysages et de grandes forêts de pins, de chênes et de sapins. Sa faune est aussi très riche, elle se compose de cerfs de Virginie, de poules de montagne, et de lapins de volcan, parmi beaucoup d’autres espèces. Dans la vision du monde des anciennes cultures indigènes de l’ancien Mexique, ces volcans étaient considérés comme des êtres vivants, avec un passé protagoniste divin et héroïque. La naissance de l’Iztaccihuatl et du Popocatepetl est à l’origine de nombreuses légendes, dont l’idylle des volcans, datant de l’époque préhispanique.

Les volcans du Mexique sous la protection de l’UNESCO :

Le parc national Iztaccihuatl Popocatepetl fait partie du réseau mondial de réserves de la biosphère de l’UNESCO depuis 2010, sous la dénomination de « Los Volcanes ».

Histoire du parc national Iztaccihuatl Popocatepetl :

Le parc national Iztaccihuatl Popocatepetl est l’une des plus anciennes zones protégées du Mexique. Il a été créé par le président Lazaro Cardenas le 8 Novembre 1935, afin de protéger les hauts bassins fluviaux qui alimentent en eau les vallées de Mexico, Morelos et Puebla-Tlaxcala. Mais aussi préserver la microrégion la plus peuplée du Mexique, de préserver ses sols, ses forêts, sa faune et sa flore, ainsi que sa beauté naturelle extraordinaire.

Il protège une superficie de 39 819 ha. où se trouvent les deux célèbres montagnes du nom de Popocatepetl, qui en langue nahuatl signifie «colline qui fume » (Popoca, qui fume et tepetl, montagne ou colline), et Iztaccihuatl, « femme blanche » (iztac, Blanc, Cihuatl femme). Ils sont les deuxième et troisième plus hauts sommets du Mexique. Ces géants, qui s’érigent entre histoire et légende, ont été, depuis des temps immémoriaux, l’image par excellence du paysage naturel mexicain.

Relief du Popocatepetl, plus haut volcan du parc :

Les plus hauts sommets de ces montagnes sont le Popocatepetl avec 5 452 m, l’Iztaccihuatl avec 5 230 m, le Tlaloc avec 4 120 m, le Telapón avec 4 060 m, le Papayo 3 600 m et le Yolotxóchitl 3 900 m d’altitude. Le Popocatepetl est l’un des volcans les plus actifs dans le monde. Après une longue léthargie de son activité, il s’est remis à cracher, produisant fumerolles et cendres, depuis 1994, raison pour laquelle nous ne pouvons pas réaliser son ascension.

Partager cet article :
  • :