Tabasco

Tabasco, « Lieu de terre humide », est un État essentiellement composé de plaines alluviales, de lagunes et de terres marécageuses. Il représente ainsi 30% des ressources en eau douce du pays. Voisin avec les États de Veracruz, du Chiapas et du Guatemala, cette région fait partie des basses terres de la Méso-Amérique.

Grâce à l’industrie pétrolière mexicaine « la Pemex », le Tabasco ne connait plus la pauvreté, il est devenu un des états les plus riches du pays.

Tabasco, terre Olmèque :

Cette zone a été l’un des plus importants lieux habités par les olmèques, tout d’abord ils étaient établis à la frontière de Veracruz, pour s’installer ensuite et définitivement à la Venta dans la période préclassique. Région peu touristique, typiquement mexicaine, d’un environnement naturel magnifique, elle offre des sites préhispaniques olmèques et mayas intéressants.

On y trouve un des meilleurs cacaos au monde : le Criollo.

Les incontournables du Tabasco :

Villahermosa est la capitale de l’état de Tabasco qui se compose des villes et des sites suivants :

  • Comalcalco, ville moyenne, typique du Tabasco Occidental dont son principal intérêt reste les ruines de l’ancienne Comalcalco. Elle est unique en son genre car elle fut édifiée toute de briquettes liées au mortier de terre, de sable et de coquille d’huitres brisées pour palier au manque de pierres de la région. On y visite la Gran Acrópolis, les Templo V, Templo IX y el Palacio. On y trouve toute une armée d’iguanes qui veille sur ses monuments.
  • El Paraíso a également été rendu prospère grâce aux installations pétrolières de la Pemex. Elle n’en reste pas moins un endroit prisé par les habitants du Tabasco occidental, qui y viennent pour ses plages : El Paraiso, Playa Varadero et le Balneario Palmar. De belles plages de sable oblongues qui bordent les eaux claires et tempérées du Golfe du Mexique.
  • Dans un splendide écrin de montagnes, vous trouverez un petit hameau occupé par le site unique de Malpasito. Il fut l’un des plus grands centres cérémoniaux de la culture maya zoque du Valle de las Flores (zoque signifie : homme de parole, descendants des olmèques). L’environnement naturel est merveilleux et on y trouve des pétroglyphes (pierres gravées) exceptionnelles.
  • Au Sud du Tabasco, Teapa, au centre d’une végétation tropicale, est adossé à de belles montagnes bleues. Sa place typique, ses églises jésuites et franciscaines font tout son charme. Elle est bien située pour découvrir dans ses environs les merveilles naturelles du Tabasco, comme les Grutas de Cocona et le Balneario Río Puycatengo.
  • Au Sud de Teapa, il y a Tapijulapa assise au confluent de deux rivières Oxolotán et Amatán, ses tonalités de vert lui confèrent un paysage unique sur un tapis de collines boisées. Elle est renommée pour ses rues pavées, ses maisons blanches aux tuiles rouges et ses façades fleuries qui lui donne un petit cachet andalou. Tapijulapa mérite bien son titre, décerné depuis 2010 par le ministère du tourisme mexicain, de Pueblo Magico (village magique).
  • Dans la partie nord-est du Tabasco, Frontera est une ville pétrolière – le plus important port de pêche et de commerce de l’état – qui reste la voie royale pour la réserve de la Biosphère Pantanos de Centla.
  • Reserva de la Biosfera Pantanos de Centla, zone protégée depuis 1992 comprend un des groupes d’écosystème avec la plus grande diversité biologique du pays. Elle est due à la variété de ses biotopes, lacs d’eau douce et d’eaux salées, mangroves, dunes, marais, estuaires, îles fluviales, ainsi que les parties basses de l’Usumacinta et le Grijalva, les deux plus grands fleuves du Mexique. Pour la même raison elle offre une grande variété de faune et de flore, 569 espèces de plantes recensées, 39 espèces de poissons, 50 amphibiens et reptiles dont 6 espèces de tortues. Mais aussi habitée par des iguanes, crocodiles, caïmans, couleuvres, 60 espèces de mammifères tels que jaguars ocelots, singes et 125 espèces d’oiseaux. Il est important de mentionner que des créatures telles que la cigogne jabirú, le canard mexicain, le jaguar, la tortue blanche et le lamantins sont en voie distinction. Egalement dans cet ensemble, 16 000 habitants vivent dispersés dans près de 90 villages environnants.
  • Et enfin Tenosique qui est une ville étape pour les voyageurs désireux de se rendre au Guatemala voisin.
Partager cet article :


Je suis déjà venu(e) au Mexique :

OuiNon

J'aimerais un séjour ...
plagerencontresculturenatureluneDeMielaventure

J'aimerais voyager ...autotourguide

Contact :