Tlacotalpan

L’histoire de Tlacotalpan :

« La Perle de Papaloapan », telle a été décrite cette merveilleuse ville assise sur les rives de la rivière Papaloapan, au sud de Alvarado, fondée au XVIe siècle par les conquistadores espagnols.

Très rapidement elle se convertit en un port dans lequel arrivaient des navires cherchant refuge après une longue traversée ou pour débarquer des marchandises et des produits des plus variées. Son essor lui vint de ce commerce et permit à ces habitants d’améliorer leur ville. Aujourd’hui elle est devenue célèbre pour la chaleureuse image urbaine de ses belles portes, de ses maisons construites dans le pur style côtier, avec leurs fenêtres grillagées et leurs patios romantiques. Sa place centrale, ou zocalo, est parée du temple de la Vierge de la Candelaria, la sainte patronne de la ville. Les festivités se déroulent le 2 Février dans une grande allégresse populaire où prédominent la danse et la musique.

Notre guide Remi connaît bien cette ville de Tlacotalpan à Veracruz. Patrimoine de l’Humanité, il aime s’y rendre pour saisir la magie et les couleurs des célébrations des fêtes de la Candelaria. Chaque jour les rues de Tlacotalpan s’emplissent de danseurs de huapango, de fandango et de musiques improvisées ! Les danses typiques dans lesquelles il est commun d’observer de très beaux costumes régionaux. S’organise également lors de ces fêtes une sorte de pamplonade avec des corridas de taureaux. Les célébrations commencent une semaine avant et comprennent une procession solennelle à la Vierge de la Candelaria, qui sort au port pour bénir la rivière Papaloapan.

Tlacotalpan coté culture :

Un endroit vaut absolument le détour à Tlacotalpan : le musée Colonial Salvador Ferrando annexé au temple de la Virgen de la Candelaria. Cette maison, propriété du peintre tlacotalpeño, abrite une collection importante de ses œuvres, qui reproduit les personnages et des paysages typiques de la localité, ainsi que quelques objets et antiquités coloniales.

Citons l’UNESCO : « L’architecture urbaine de Tlacotalpan représente la fusion des traditions espagnoles et caribéennes d’une importance et d’une qualité exceptionnelle… Son caractère singulier réside dans son paysage urbain aux rues larges, aux demeures modestes mais d’une variété de styles et de couleurs exubérantes et de nombreux arbres matures dans des espaces publics et privés. »

Partager cet article :
  • :