Villahermosa

Villahermosa (en traduction literale belle ville) n’en est pas forcément une. Elle est de style tres simple, chaude et moite. C’est la capitale du Tabasco regroupant plus du quart de la population de l’état. Le boum pétrolier a réveillé cette ville qui est devenue une des plus dynamiques du pays. Les forages menaçants les premières fouilles de la Venta à 130 km à l’ouest, le tabascan Carlos Pellicer Camara, poète et anthropologue décida de transférer 32 vestiges colossaux au Parque Museo de la Venta de Villahermosa en recréant son milieu naturel. Un détour par cet ancien site cérémonial olmèque demeure fascinant. Hernan Cortes y rencontra sa future maitresse, La Malinche qui fut sa guide et sa traductrice.

Dans les environs vous pourrez aussi découvrir la Cascada de Agua Selva et sa caverne connue sous le nom de Grutas de la Luz où s’adonnent les spéléologues.

Onze lieux sont à découvrir si vous passez par Villahermosa, l’Eden de l’état de Tabasco :

  1. Parc-Musée « La Venta », têtes colossales, dont l’image a fait le tour du monde pour la simplicité et la dimension de leur design.
  2. Musée régional d’anthropologie « Carlos Pellicer Camara », un des meilleurs musées du Sud-Est. Précédé par l’ancien et hétérogène Musée de Tabasco, en 1952, le poète Carlos Pellicer Camara organisa la collection. Il y ajouta sa propre collection avec de nombreuses donations et l’ouvrit au public comme le nouveau Musée archéologique de Tabasco.
  3. Musée d’Histoire Naturelle : La visite invite à la connaissance de la nature, à l’évolution de la terre, la vie et l’homme.
  4. Casa-Museo Carlos Pellicer Cámara : Dans cette maison naquit le plus fameux des poètes de Tabasco, vous pouvez commencer une belle visite de la « Zona Luz » du centre ville.
  5. Tabasco History Museum (Casa de los Azulejos) : La collection dévoile les annales d’un fait historique datant de l’année 1525, lorsque Hernán Cortés a ordonné la pendaison des nobles aztèques de Cuauhtemoc et le Seigneur de Tacuba, entre Balancán et Peten.
  6. Casa « Siempre Viva » Isabel Rullán de Izundegui : Cette galerie et centre culturel fut le foyer de la célèbre journaliste de Tabasco, Isabel Izundegui Rullán, célèbre féministe, promotrice du club Femmes Journalistes et propagatrice active de la culture de son État.
  7. La cathédrale du Seigneur de Tabasco dont ses hautes tours majestueuses surplombent la ville.
  8. Temple de la Concepción
  9. Planétarium Tabasco 2000
  10. Bateau-Restaurant Captain Beulo
  11. Théâtre de l’état Esperanza Iris

 

Partager cet article :
  • :