Oaxaca ville

Oaxaca, capitale de l’État portant le même nom, offre un climat excellent toute l’année.
Elle offre bien plus encore grâce à sa culture et à l’hospitalité de ses habitants, des motifs suffisants pour se laisser ensorceler par l’univers oaxaqueño. Il y a toujours un pétard qui explose annonçant une des innombrables fêtes colorées et animées du pays.

Oaxaca est le point de rencontre de trois vallées formant le cœur de la civilisation régionale. La vallée de Tlacolula reconnue pour ses textiles, la vallée de Zimatlan qui produit de belles poteries et la vallée d’Etla dont les ruines méritent le détour.

Ville de Oaxaca, architecture coloniale et sites archéologiques :

La ville de Oaxaca est l’une des plus belles villes du pays et également la plus vivante, elle culmine à 1 550 m d’altitude. Sa superbe architecture coloniale, ses rues ombragées, ses traditions artistiques et artisanales font partie de ses trésors. Son charme opère depuis le mysticisme de ses montagnes jusque dans l’âme multi-ethnique de ses traditions indiennes solidement encrées.

Le site archéologiqu de Monte Alban e a été occupé successivement par les Olmèques, les Zapotèques et les Mixtèques pendant quinze siècles. Les digues, les barrages, les canaux, les pyramides et les tertres artificiels de Monte Albán ont été littéralement sculptés dans la montagne et sont les symboles d’une topographie sacrée.

Son centre historique piétonnier dont la Calle Alcala et son site archéologique de Monte Albán à quelques kilomètres sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987. Cette nomination est due en partie à la beauté de Oaxaca mais aussi à un très bel exemple d’urbanisme colonial espagnol.

Cette ville de 270 000 habitants ne compte pas moins de 27 églises, quelques excellents musées ainsi que des marchés et une cuisine exceptionnelle. Le piquant est la caractéristique de son mole negro, comme le fumé de son mescal (ver compris), ou la réputation nationale de son quesillo (sorte de mozzarella). La légende voudrait que si l’on déguste ses chapulines (sauterelles grillées), on est certain de revenir un jour à Oaxaca.

Les incontournables de la ville de Oaxaca :

Une multitude de bâtiments historiques se situent aux abords du Zócalo (place centrale) :

  • L’ Alameda (la cathédrale)
  • Le Palacio del Gobierno avec son musée
  • Le musée des Cultures (Museo de las Culturas)
  • Le musée Rufino Tamayo, Museo et galeries d’art
  • Le musée du Textile
  • Le musée d’Art Contemporain
  • Le musée de la maison de Juárez (Museo de la Casa de Juárez).

Vous trouverez également de nombreuses églises et de nombreux temples tels que :

  • L’église de la Compañia,
  • L’église de San Juan de Dios,
  • L’église de Santo Domingo,
  • Le temple de San Felipe de Neri
  • La basilique de la Soledad
  • Le théâtre Macedonio Alcalá
  • Les Galeries Arte, Quetzalli
  • Le centre culturel La Curtiduría
  • Le jardin ethnobotanique

 

 

Partager cet article :
  • :