Xochimilco

Xochimilco, à 25 km au sud-est de Mexico, dernier vestige du lac qui s’étendait dans la vallée de Mexico. Depuis la période aztèque, toute une population de maraîchers alimente la capitale en légumes et en fleurs de ces îlots flottants artificiels appelés chinampas. Malgré leur vocation agricole ce dédale irréel de canaux, îlots, peupliers et saules de Xochimilco sont devenus l’une des attractions les plus prisées de la ville. Celle-ci consiste à découvrir ces chenaux à bord des Trajineras ou Lanchas (petite barque fleuri à fond plat).

Xochimilco, entre culutre, histoire et détente :

Également appelé la Venise mexicaine, cet endroit est inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1987. Xochimilco est aussi une réserve biologique créée en 1993.

Le Monastère fortifié de l’Ex Convento de San Bernardino de Siena et le musée Dolores Olmedo Patiño abritent des œuvres de ses amis. Diego Rivera, Frida Kahlo et Angelina Beloff comptent parmi ses plus prestigieux trésors culturels.

Entre 1910 et 1920, Xochimilco a pris conscience de son potentiel touristique et la municipalité a mis en œuvre la construction des Trajineras, embarcations multicolores. A l’époque elles étaient recouvertes de fleurs fraîches, de nos jours elles ont été remplacées par de belles fresques colorées. Chaque lancha est baptisée d’un prénom féminin. Quel plaisir de passer une journée en pleine nature, de naviguer sur ces canaux et de découvrir ce qu’était le Mexico d’antan, avant l’arrivée de Hernan Cortes.

Aujourd’hui les mexicains ont un endroit privilégié pour célébrer un anniversaire, une fête, un événement à bord de ces bateaux. Les restaurants flottants peuvent vous servir votre repas tout en naviguant. Si vous le souhaitez, les trajineras des Mariachis vous accompagneront également lors d’un voyage dans un autre temps, au son des trompettes et des guitarrons. Embarquer au petit matin est un véritable bonheur, voir la brume se lever sur les canaux et observer la nature s’éveiller tout doucement, à son rythme. Xochimilco compte une des plus grande colonie d’oiseaux migrateurs, c’est stupéfiant de savoir que cette réserve naturelle se trouve au sein même de Mexico. On peut aussi découvrir cette Venise mexicaine en canoë-kayak.

Partager cet article :
  • :