Ria Lagartos réserve naturelle

 

Ria Lagartos se trouve au confluent des eaux du Golfe du Mexique et de la mer des Caraïbes, le point cartographié le plus ancien de la côte du Yucatan.

Ria Lagartos est situé entre les municipalités de San Felipe, Ria Lagartos et Tizimin. La zone a été déclarée réserve Reserva Especial de la Biósfera en 1979. Elle était déjà mentionnée dans les chroniques et les récits des conquistadors européens au début du XVIe siècle. Depuis que Ria Lagartos est devenue une réserve, la visite du site est limitée et seulement peuvent y entrer les personnes autorisées, munies d’un permis spécial délivré par les autorités compétentes.

La faune et la flore de Ria Lagartos

On appelle cette réserve « Ria » en rapport à la particularité géographique de la péninsule du Yucatan. En effet, contrairement à d’autres régions du pays, a Ria Lagartos, il n’y a pas de cours d’eau, mais des formations de caractéristiques similaires appelées rias. Ce sont des courants venant de la mer qui viennent s’échouer sur la côte continentale, formant ainsi des canaux dotés d’une luxuriante végétation aquatique.

Les eaux de Ria Lagartos possèdent une belle couleur, d’un bleu très clair. C’est ici où les vagues de l’océan viennent se reposer après un long voyage difficile. Au fil des ans, la réserve de Ria Lagartos est devenue le lieu privilégié pour des centaines de flamants roses, qui ont élu ce site pour y nicher et donner naissance à leurs oisillons. La vie et le développement de cette espèce peuvent être observés, mais à une distance sécuritaire. Dans cette réserve naturelle de Ria Lagartos, parmi tant d’autres espèces, il existe un autre oiseaux qui y niche, connue dans le Yucatan sous le nom de Pajaro Tho (Motmot), il considéré comme l’un des plus beaux oiseaux de la région avec le Quetzal.

Ria Lagartos est l’un des derniers refuges naturels pour un grand nombre d’espèces. Le site occupe une superficie d’environ 47 800 hectares, s’étendant sur un large estuaire, Ria Lagartos est le seul site de nidification du flamant rose de tout le pays. Ces oiseaux migrent le long de la côte, de Campeche à Quintana Roo.

Le petit village de Ria Lagartos

A proximité de la réserve de Ria Lagartos, le village de Lagartos, du même nom, est doté de larges rues de sable et de coquillages de la plage, des maisons de bois, aux encadrements de couleur claire, face à la côte. Un parc central où se réunissent les couples chaque soir, les personnes âgées et bien sûr, les enfants, toujours de bonne humeur, jouant au ballon parmi les jardinières de la place. Bien qu’il n’y ait qu’un seul hôtel à quelques kilomètres à la ronde de Ria Lagartos, s’il s’agit de manger, il y a plusieurs endroits où de bons poissons et des fruits de mer succulents sont servis tout frais, sortis de la mer.

La cuisine de Ria Lagartos

En fait, à côté de l’estuaire de Ria Lagartos, sur les plages du littoral, les visiteurs peuvent profiter de ces savoureux petits plats typiques sur des tables aux toits de palme et aux chaises de bois. Ces endroits perdus dans une nature incroyable de beauté de Ria Lagartos invitent à oublier le reste du monde. Les pêcheurs locaux sont heureux de vivre si proche de cette nature et participent activement à divers programmes visant à protéger cette faune sauvage de Ria Lagartos, dans ce coin de paradis.

Partager cet article :
  • :