La Fête des Morts au Mexique

Catrina Mexique

Le jour de la fête des morts (Día de Muertos) est une tradition mexicaine d’origine mésoaméricaine. Elle honore les défunts le 1er et le 2 novembre. Ces dates coïncident avec les fêtes catholiques de la Toussaint.

Le culte de la mort au Mexique n’est pas quelque chose de nouveau

Ces rites se pratiquaient déjà lors de l’époque précolombienne, l’on peut trouver des symboles de cette célébration dans le calendrier Mexica, qui se trouve au Musée d’Anthropologie de la ville de Mexico. Durant la colonisation espagnole, certaines traditions des anciens peuples indigènes furent autoriser non pas par respect pour ces communautés autochtones mais bien pour les convertir au christianisme, fin stratagème pour la Conquista !

Les origines de cette fête du jour des morts

Ses origines remontent donc à des temps immémoriaux, bien plus anciens à la Conquête. Les peuples préhispaniques conservaient déjà les crânes des défunts comme trophées. Ils les exhibaient durant les rituels, qui symbolisaient la mort et la renaissance.

La fête des morts, tradition du Mexique

Les festivités qui se convertirent en l’actuel « Día de Muertos » se célébraient durant le neuvième mois du calendrier solaire Mexica. Elles correspondaient au début du mois d’Août et duraient un mois durant.

Les cérémonies étaient présidées par la déesse Mictecacíhuatl, connue comme la « Dame de la Mort ». Actuellement elle est représentée par La Catrina, un personnage inventé par José Guadalupe Posada.

Tous les ans, l’arrivée de la fête des morts est attendue avec impatience par le peuple mexicain. Elle est l’occasion de retrouver les âmes perdues et de leur rendre hommage avec allégresse et gratitude.

Les symboles de la fête des Morts

Les Calaveras (crâne en sucre) : Elles se mangent par les familles ou les amis, avec le nom du défunt écrit dessus.

Le Pan de Muerto (le pain des morts fait à base d’anis et de sucre) est une représentation eucharistique, qui fut apportée par les évangélisateurs de la couronne d’Espagne.

La Flor de los Muertos (fleur des morts) : la fleur par excellence est le Cempasuchitl (espèce d’œillet d’Inde orange), dont l’arôme attirent les âmes des défunts.

Le Papel Picado : On le voit souvent comme décoration durant la célébration du jour des morts, il fait partie de l’artisanat mexicain traditionnel et il est toujours présents dans toutes les célébrations mexicaine. C’est une guirlande de papier crépon de couleur orange ou noire pour la circonstance , dans lequel on découpe des squelettes et des petites têtes de mort.

L’offrande et la visite des âmes

Selon la croyance, les âmes des enfants reviennent donc le 1 novembre et celles des adultes le 2 novembre. Dans le cas où la famille ne pourrait pas visiter les morts là où ils reposent, elles mettent en place un autel ( Altar ) dans leur propre maison. On y présente une photo du défunt, on l’adorne de toutes ces petites choses qui ont fait partie de la vie du défunt, toutes ces petites choses qui rappellent l’âme perdue. Il n’est donc pas rare de voir sur l’autel des offrandes avec les mets préférés des défunts, du mezcal, du tequila, des cigarettes ou des cigares…

Le premier novembre est le jour des enfants décédés

Le 1er novembre est consacré aux enfants, Leurs tombes sont toujours émouvantes mais toujours joyeuses comme les enfants le sont dans la vie. Des jouets, des sucreries, des dessins d’enfants, des photos de ce chérubin chéri par les siens font partie des offrandes. Les fleurs sont bien sûr présentes mais en la circonstance le blanc sera de rigueur et les bougies scintilleront au milieu de tout ce décorum.

Le 2 novembre est consacré aux adultes

Le 2 novembre est consacré aux âmes adultes, Comme pour les enfants, nous retrouvons les offrandes qui devront symboliser la vie sur terre du défunt. On peut y voir des instruments de musique, des outils de travail, des chapeaux, des livres, divers objets représentant le métier, la passion de l’être cher. Certaines sont étonnantes  j’ai personnellement croisé une tombe à Mixquic recouverte de bananes… le défunt était propriétaire de plusieurs bananeraies dans la région d’Acapulco d’ou la décoration bananière de cette tombe. Les bougies et les fleurs apportent une note d’espoir et de joie lors de cette communication avec les morts.

Composition de l'autel du jour des morts

Nous allons vous aider à déchiffrer les rituels autour de l’autel du jour des morts ou « Día de Muertos ». Friandises sous la forme de petits crânes, ou « Calaveritas »Disposées sur l’autel, éparpillées un peu partout, l’emplacement importe peu ; elles sont conçues en sucre ou en chocolat ; elles représentent les défunts de la famille.

 

Guirlande colorée de papier découpé, ou « Papel Picado » : Cet ornement de papier coloré, perforé est le symbole de l’union entre la vie et la mort.

 

Banquet ou « Banquete » : Cette partie de l’autel du jour des morts sert à célébrer la venue des âmes, ici on dispose les objets favoris du défunt incluant ses boissons alcooliques préférées, ses cigarettes et ses sucreries.

 

Encensoir ou « Sahumerio con Incenso » : Cet objet est le symbole du passage de la vie à trépas en éloignant les mauvais esprits.

 

Soucoupe de sel, ou « Plato de sal » : Le sel a pour effet de purifier l’âme afin de ne pas la corrompre.

 

Croix de chaux au sol, ou « Cruz de cal en el piso » : Ce symbole représente les quatre points cardinaux. La terre et ses quatre points cardinaux, le ciel et l’infra-monde ou le royaume des morts étaient la structure de base de l’univers de ces grandes et si anciennes civilisations mexicaines, telles que toltèque, maya ou encore nahuatl (aztèque)…

 

Chemin de fleur de la porte à l’autel, ou « el Camino de Flor de la Puerta al Altar » : Pour guider le chemin des âmes à l’offrande des morts.

 

Jouets, ou « Juguetes » : Pour divertir les enfants défunts…

 

Bougies et cierges, ou « Velas y Veladores » : Ascension de l’esprit, symbole d’Amour qui guide les âmes vers l’autel du jour des morts.

 

Objets personnels, ou « Objetos Personales » : Ici on dispose les objets usuels qu’utilisait quotidiennement le défunt.

 

Nourriture typique pour la cérémonie de l’offrande, ou « Comida Tipica para la Ofrenda » : Il peut y avoir du riz, des sauces ou « Moles », de la citrouille et des fruits de saison.

 

Verre d’eau, ou « Vaso de Agua » : Etancher la soif des âmes et renforcer leur retour.

 

Fleurs, ou « Flores » : Les blanches signifient le Ciel, les orangées ou cempasúchil guident les esprits et signifient la Terre. Tandis que les mauves signifient le deuil

 

Lanterne ou étoile de lumière, traduit « Farol o Estrella de luz » : Afin que les défunts ne perdent pas le chemin de leur maison…

 

Pain des morts, ou « Pan de Muerto » : Représente la générosité de l’hôte, comme un cadeau de la terre elle-même.

Fête des Morts à l'UNESCO

Cette fête, car c’est une fête, est l’une des plus importantes au Mexique ; elle fut classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 2003 ; cette célébration d’origine indigène est considérée comme l’un des plus grands trésors de notre planète, à vivre au moins une fois dans sa vie.

Mexique Découverte et la Fête des Morts

Nous pouvons préparer, avec votre collaboration, un séjour 100% Sur Mesure, ayant pour thème : La Fête des Morts…

 

Nous irons ensemble dans de petits villages indigènes, pour certains, nous ferons une nuit entière de célébrations en nous déplaçant de cimetière en cimetière, de communauté indigène en communauté indigène, pour vivre pleinement cette belle fête ancestrale, en exclusivité et discrétion totale, pour ne pas transformer cette culture en spectacle !

 

Comme nous disons au Mexique : Ici on ne se déguise pas, c’est notre culture !

Avis Amis voyageur

Pour mettre en place ce beau voyage, il faudra s’y prendre au moins, un an à l’avance, en cette période tous les hôtels sont pris d’assaut !

La fête des morts à travers le cinéma

Afin de mieux entrer et comprendre la Fête des morts, la plus belle référence est cinématographique et elle s’appelle COCO, un film d’animation de Walt Disney dont voici un extrait pour vous baigner dans la culture mexicaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter Mexique Découverte

On reste en contact ?

Recevez directement toute l'expertise de Mexique découverte dans votre boite e-mail.

J'accepte de recevoir les newsletters Mexique Découverte