Cenotes de la péninsule du Yucatan

Dans la péninsule du Yucatan on compte plus de 2 000 cenotes d’une beauté unique. Explorez ces formations naturelles étonnantes et découvrez au fond de leurs eaux les secrets cachés des anciens Mayas.

Qu’est ce un cenote ?

Un cenote (du maya dzonoot «trou d’eau») est le gouffre d’un vallon karstique ou calcaire inondé. Il y a plusieurs types de cenotes : à ciel ouvert, semi-ouvert et souterrain ou encore dans des grottes. Cette classification est directement liée à l’âge du cenote, les cenotes matures sont complètement ouverts et les plus jeunes conservent intacte leur coupole. Comme beaucoup d’autres structures géomorphologiques, les cenotes sont des structures transitoires qui peuvent terminer complètement recouvertes ou asséchées, pour faire partie de des paleokarst (formation calcaire fossilisée).

La péninsule du Yucatan est parsemée de ces fantastiques réservoirs d’eau et des cavernes qui s’inondèrent lors de la dernière ère glaciaire. Véritables capsules temporelles où vous pouvez voir des formations calcaires incroyables. Les cenotes sont la principale source d’eau douce de la région, car en surface il n’y a pas de rivières, toute l’eau provient du sous-sol. D’où l’importance de prendre soin et de préserver les cenotes du Yucatan.

Dans l’Etat de Yucatan près de 6 000 cenotes

Il y a plus de 2 500 cenotes enregistrés dans l’Etat de Yucatan, bien qu’apparemment il y en aurait environ six mille, ajoutés aux 2 500 également recensés dans l’Etat voisin du Quintana Roo, ce qui sommerait l’existence de près de 10 000 cenotes dans toute la péninsule, un domaine où il reste encore beaucoup à explorer. Pour cette raison Mexique Découverte a décidé de faire un circuit dans le Yucatan pour explorer certaines de ces principales zones de cenotes, mais aussi maints sites archéologiques et des villages mayas incroyablement accueillants.

Les Cenotes de l’Etat de Campeche

La ville de Campeche dans l’Etat éponyme, à l’ouest de la péninsule du Yucatan, traditionnellement appelée la ville mystérieuse, car sous ses fondations il y a des grottes et des galeries souterraines. Autrefois ces cavernes servaient probablement de refuge et d’échappatoires pour fuir les pirates qui venaient piller fréquemment la ville autour du XVIe et XVIIe siècles.

Le Quintana Roo compte aussi ses quelques milliers de cenotes

Dans le Quintana Roo vous accédez à certains cenotes le long de sentiers à travers une jungle épaisse et des mangroves. Dans la zone de Puerto Morelos, entre Cancun et la Riviera Maya vous pouvez trouver plusieurs formations, telles que le Cenote Las Mojarras, le Cenote Siete Bocas, le Chilam Balam ou Verde Lucero.

Les cenotes et les rituels mayas

Ces immenses cavités, pour les anciens Mayas, avaient un caractère sacré, elles étaient le moyen de communication avec Chaac. Chaac était le dieu de l’eau par excellence, le saint patron de la pluie, qui arrosait les champs et favorisait la croissance de la végétation, en particulier le maïs et d’autres plantes qui nourrissaient les mayas.

Fray Diego de Landa, un missionnaire franciscain et chroniqueur du XVIe siècle dans le Yucatan avait recueilli ces légendes transmises de bouche à oreille. Elles décrivaient des trésors fabuleux jetés dans les eaux des cenotes, ces trésors étaient constitués de bijoux d’or et de jade, des offrandes, mais aussi des animaux et des hommes, en particulier les jeunes filles vierges données en sacrifice aux dieux.

Plongée en cenote

Aujourd’hui, les cenotes nous offrent les plus merveilleuses expériences de plongée du monde. Plongez dans ces cavernes et profitez d’une visibilité incroyable, une nouvelle vision des formations de stalactites et de stalagmites, des faisceaux de lumière filtrant à travers la jungle et les formations calcaires, des sensations incroyables, au-delà de votre imagination.

Partager cet article :
  • :