23
Mar-2018

Ces langues du Mexique

Aujourd’hui, au Mexique, de toutes les langues parlées dans le pays, la langue officielle reste l’espagnol et cela depuis sa colonisation par les conquistadors au XVIe siècle. Il existe de nos jours bien des variantes de vocabulaire.

Le 21 février était le jour international des langues natives, l’occasion de vous parler de la richesse linguistique du Mexique.

 

 

Quelques chiffres et données

Toujours un peu ennuyeux, ils aident tout de même à la compréhension.

Le saviez-vous : Dans le monde il se parle 7700 langues ; le Mexique est le dixième pays au monde où il se parle le plus de langues originelles. 7,3 millions de mexicains parlent une langue indigène.

Le Mexique est un pays reconnu du monde entier, en raison de sa culture riche et diversifiée. Ainsi, sur les 112 millions de Mexicains, 10% sont des indigènes appartenant à plus de cinquante groupes ethniques ; ils pratiquent leurs propres langues, complètement différentes les unes des autres.

Il existe 11 familles linguistiques, desquelles se détachent 68 langues indigènes, avec 364 variantes.

Des 2457 municipalités que compte le pays, 494 sont indigènes, se qui signifie qu’ils conservent leurs usages et leurs coutumes.

 

 

Les langues en voie d’extinction

Les langues nationales avec le plus grand risque de disparition sont : Awakateko dans l’Etat de Campeche, Ayapaneco (Tabasco), Kaqchikel (Campeche), Teko (Chiapas) et Oluteko dans l’Etat de Veracruz.

La disparition des langues indigènes n’est pas un problème propre au Mexique, c’est un phénomène qui touche le monde entier. Les langues maternelles ne sont plus enseignées aux nouvelles générations et cessent peu à peu d’être utilisées.

 

 

Les grandes concentrations de langues indigènes

Les états de Chiapas, Oaxaca, Veracruz, Puebla, Yucatan et Guerrero concentrent les 68% de personnes parlant des langues indigènes.

Oaxaca est l’Etat du Mexique où il se parle le plus de langues originales ; en effet, 32 de chaque 100 habitants parlent couramment une langue indigène.

 

 

Les langues indigènes les plus parlées au Mexique

Les langues indigènes les plus pratiquées au Mexique sont le Nahuatl, le Chol, le Totonaca, le Mazateco, le Mixteco, le Zapotec, l’Otomi, le Tzotzil, le Tzeltal et le Maya. Au final ce sont 10% de la population mexicaine qui pratiquent quotidiennement ces langues indigènes.

Le saviez-vous : Pour qualifier certaines ethnies, le terme indien est très désobligeant au Mexique, en effet, l’indien serait l’habitant d’un tout autre continent, mais surement pas celui du continent américain ; Et tout cela par le fait du hasard de l’histoire, les indigènes du continent américain ont été appelés indiens à cause de l’ignorance d’un certain explorateur nommé Christophe Colomb pensant débarquer aux Indes…

Le saviez-vous encore : A contrario le terme indigène, ici au Mexique, n’est pas du tout péjoratif, il relève de l’identité des personnes parlant et vivant des coutumes et des usages d’un autre temps. Laissés à l’écart par notre société et donc matériellement pauvre, ils sont tout de même incroyablement riches et orgueilleux d’avoir pu conserver leur identité.

 

 

Il se pratique aussi certaines langues étrangères

L’anglais se parle aussi dans certains lieux publics de grandes villes, il n’est tout de même pas généralisé.

Le français est parlé dans la haute société mexicaine du fait du rapprochement historique entre la France et le Mexique ; très tendance !

Partager cet article :

Commenter cet article


Cliquez sur le formulaire pour faire défiler

  • :