27
Juil-2018

La tradition du Tabac et des Cigares au Mexique

Le monde entier connait le cigare cubain mais peu de personnes savent que la plante de Tabac est originaire du Mexique. Elle y est aussi consommée par les indigènes depuis toujours.

 

Cette plante est très largement cultivée dans les Etats de Oaxaca et du Chiapas. C’est cependant dans l’État de Veracruz que se concentre la production de Tabac destinée à la fabrication des cigares.

 

Cigare Mexique Decouverte

 

Où fabrique t-on ce cigare ?

C’est dans la vallée de San Andres de Tuxtlas à 60 kilomètres de Veracruz que l’on fait pousser le meilleur tabac du Mexique. Le climat de cette vallée est idéal pour la culture des plants de Tabac.
Ce dernier permet la production de cigares dont la qualité est comparable aux meilleurs cubains et dont la renommée ne fait que croître à l’échelle internationale.

 

La réalisation d’un cigare est un processus long et minutieux qui demande du savoir faire.

 

Une fabrication longue et minutieuse

Les feuilles sont récoltées environ cinquante jours après la plantation. Par la suite elles sont mises à sécher pendant deux voire trois ans.

 

Une fois sèches, les feuilles sont trempées dans un mélange d’eau, de rhum et de fruits avant d’être remises à sécher pour enfin être roulées.

 

D’ailleurs, vous pouvez noter qu’il faut trois feuilles de tabac pour fabriquer un cigare à la main. Ce dernier est ensuite mis à maturer avant d’être enveloppés dans une ultime feuille (que l’on appelle la cape) pour sa finition. Ce long processus, gage de qualité du cigare, peut durer jusqu’à cinq ans.

 

Elaboration Cigare Mexique Decouverte

 

Jusqu’en 1996 il n’était permis de produire au Mexique que des cigares dit « puros ». C’est à dire, ne contenant que des feuilles de tabac originaires du pays. Cette évolution à permis aux artisans de mélanger des feuilles de différentes origines (comme pour les vins avec les cépages). Cela apporte alors un raffinement et une subtilité au cigare, très appréciée des amateurs.

 

Une partie des feuilles de tabac produites dans cette vallée sont destinées à l’exportation. En effet les feuilles de Maduro sont réputées dans le monde entier pour la qualité de leur cape.

 

L’histoire du tabac mexicain

La tradition mexicaine du Tabac remonte à l’époque précolombienne des Aztèques et des Mayas. Chez les Aztèques la plante était consommée par les hautes classes sociales. Cependant, elles étaient aussi utilisées pour les cérémonies religieuses, en offrande aux dieux.

 

Ils distinguaient alors deux variétés de tabac : le Yetl (le tabac large) et le Piciete (le tabac fin) plus réputé en qualité.

 

Le tabac était déjà à l’époque cultivé dans le Golfe du Mexique autour de l’actuelle ville de Veracruz.

 

Foyer du cigare Mexique Decouverte

 

Les Mayas quant à eux le consommaient à l’aide d’une pipe. Ils racontent aussi que les étoiles filantes seraient en réalité les cendres des dieux se reposant en fumant du tabac.
La découverte des Amériques à permis de faire connaître sa plante et d’étendre sa culture dans tous les Caraïbes.

 

De nos jours les cigares mexicains connaissent un renouveau tant au Mexique qu’au niveau mondial.

 

En effet les jeunes mexicains se découvrent peu à peu une passion pour leur héritage culturel et ces pratiques. A l’international c’est la qualité de ses cigares qui permet de les faire connaître au près des aficionados.

Partager cet article :

Commenter cet article


Cliquez sur le formulaire pour faire défiler

  • :