Monte Alban site archéologique

Monte Alban, est la cité la plus importante de la culture Zapotèque, située à 2 000 m d’altitude, à proximité de la ville de Oaxaca. Son nom signifie littéralement « montagne blanche ». Sa situation géographique, d’accès difficile, a sans doute été choisie pour être fidèle au dicton : plus près du ciel, plus près des dieux.

Le site fut successivement habité par les Olmèques, Les Zapotèques et les Mixtèques.

Monte Alban, cité Zapotèque de Oaxaca :

Monte Alban a été inscrite au Patrimoine Mondial en 1987. Avec sa vue imprenable à 360° et sa situation exceptionnelle c’est l’un des plus impressionnants sites du Mexique. Les bâtisseurs avaient élaboré un système d’irrigation en recueillant l’eau de pluie dans de vastes citernes.

A la découverte sur le site de hiéroglyphes et de dates gravées, il semblerait que la haute société de Monte Alban soit la première du Mexique à utiliser l’écriture et le calendrier maya.

L’organisation du site archéologique de Monte Alban :

Son grand ensemble est constitué des édifices suivants :

  • La Gran Plaza
  • Le Juego de Pelota
  • La Pirámide
  • Le Palacio
  • L’Edificio L avec ses Danzantes (bas relief)
  • La plateforme Nord aussi vaste que la Gran Plaza
  • La Platafoma Sur
  • Los Edificios J, D, V, G et E
  • Le Templo de Dos Columnas

Vous pouvez également visiter les tombes ou Tumbas 104, 105 et l’inestimable trésor mixtèque découvert dans la tombe 7. Ces derniers sont exposés au Museo Regional de Oaxaca, 500 bijoux en or, perles, ambre et turquoise…

Le calendrier ancien de Monte Alban :

Les écritures et le calendrier de Monte Alban, étaient réduits à un ensemble de symboles, qui racontaient la vie et évènements, et servaient à nommer les choses. Les numéros étaient associés à des symboles, des visages, a une personne, ce qui permettait de lui donner un nom. Le nom correspondant à une personne se composait d’un numéro et d’un symbole d’après sa date de naissance. Le calendrier était un groupement de symboles associés au cycle solaire qu’ils partageaient avec d’autres peuples de Mesoamerica. Le calendrier était toujours calculé sur une base des mouvements des principaux astres, le soleil et la Lune. Ces calendriers étaient très importants pour eux lors de la construction de nouveaux temples, afin de bien orienter les constructions.

Partager cet article :


Je suis déjà venu(e) au Mexique :

OuiNon

J'aimerais un séjour ...
plagerencontresculturenatureluneDeMielaventure

J'aimerais voyager ...autotourguide

Contact :