Réserve naturelle de Sian Ka’an

Sian Ka’an signifie en langage maya « la porte du ciel » ou encore « l’endroit où commence le ciel ». C’est un espace naturel protégé qui se situe sur la côte des Caraïbes, dans l’État du Quintana Roo. Sian Ka’an est classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1987.

Géologie de la réserve naturelle de Sian Ka’an

La réserve occupe une superficie de 528 147 hectares appartenant aux municipalités Quintanarroenses (du Quintana Roo) de Felipe Carrillo Puerto et de Tulum. La biosphère est caractérisée par ses reliefs plats et ses pierres calcaires. Ils favorisèrent ainsi l’apparition d’un phénomène naturel purement spécifique à la péninsule du Yucatan, les cénotes (immenses puits d’eau naturels). Sur la côte de Sian Ka’an longeant les Caraïbes, on peut observer la présence de complexes coralliens. Ils constituent la seconde plus grande barrière de corail de notre planète, la première étant en Australie.

L’écosystème de la réserve de SIAN KA’AN

Les côtes de la Réserve de la Biosphère  de Sian Ka’an jouissent de magnifiques plages de sable blanc, de petites baies ou encore d’immenses mangroves. Chacun de ces environnements abrite une faune et une flore bien distincte. On peut observer un écosystème très particulier dans les zones humides de Sian Ka’an. Des forêts dont les arbres s’élèvent entre les hautes herbes et les bananiers, peuvent mesurer jusqu’à 30 mètres. Ces formations végétales sont presque uniques au monde.

Histoire de la réserve de SIAN KA’AN

La réserve de Sian Ka’an abrite également 23 gisements archéologiques, vous pouvez découvrir, entre autres, les sites de Tampak et de Muyil. Ce dernier fut autrefois habité par les mayas, les historiens pensent que probablement quelques Iszaes y auraient également vécus. Muyil était une ancienne ville étape dans les échanges commerciaux préhispaniques, on y trouvait du jade, du chocolat, du miel, et bien entendu du sel.

Us et coutumes de SIAN KA’AN

La réserve de Sian Ka’an abrite aussi des arbres à caoutchouc et les indigènes de la biosphère expliquent aux visiteurs comment se produit le chewing-gum traditionnel maya.
L’activité la plus prisée de la réserve et elle fait l’unanimité, reste tout de même les balades en flottaison dans les canaux de la réserve. Cette activité consiste à se baigner sur des planchettes dans les canaux de Sian Ka’an, tout en se laissant dériver par le courant. C’est extraordinaire de se retrouver confondu dans cette nature, comme partie de celle-ci !

Partager cet article :


Je suis déjà venu(e) au Mexique :

OuiNon

J'aimerais un séjour ...
plagerencontresculturenatureluneDeMielaventure

J'aimerais voyager ...autotourguide

Contact :