San Luis Potosi ville Etat

San Luis Potosi, originellement fondée par les indiens Huachcichilis, elle fut prise plus tard par les conquistadors espagnols et enfin par les moines franciscains.
En 1592 une quantité considérable d’or et d’argent fut découverte, ce qui lui valut le nom de Real de Minas de San Luis Potosi.

San Luis Potosi est également la capital de l’Etat éponyme.

San Luis Potosi, ville d’histoire :

Luis a été choisi en l’honneur du roi de France, Louis IX ou Saint Louis et Potosi en référence à une ville bolivienne de l’argent qui signifie « lieu de grande richesse ».

A l’épuisement des mines l’Etat convertit la région à l’élevage et au commerce, toujours prospère et dynamique.

Scénario d’événements importants de la Révolution mexicaine, San Luis Potosi impressionne ses visiteurs par son architecture historique magistrale, civile et religieuse.

San Luis Potosi ou SLP, est moins théâtrale que Zacatecas, moins nanties que Querétaro et plus paresseuse que Guanajuato. San Luis Potosi, en son temps était un bastion révolutionnaire, elle n’en dévoile pas moins un certain charme.

Les incontournables de San Luis Potosi :

Peuvent se visiter les sites suivants :

  • La Plaza de Armas o Jardin Hidalgo, interdite à la circulation automobile, elle encadre le Palacio de Gobierno. D’un intérêt historique certain, en effet elle fut la place d’où Benito Juarez refusa la clémence à l’empereur Maximilien vaincu…
  • Dans son enceinte vous trouvez :
  • Le Palacio Municipal, ancienne résidence épiscopale.
  • Le Musée Casa del Poeta José Othón
  • La Cathédrale
  • La Plaza de los Fundadores avec son Templo de la Compañía ainsi que la Capilla de Loreto Comunicantes.
  • Le Jardín San Francisco bordé par le Templo de San Francisco, le Museo Regional Potosino, la Capilla Aranzazu et les petits Templo de la Tercera Orden et Templo del Sagrado Corazón.
  • La Plaza del Carmen avec son Templo de Carmen, où se réunissent les potosinos et à deux pas de la place.
  • Le Teatro de la Paz
  • Le Museo del Virreinato ancien Convento de los Carmelitas Descalzados
    Museo Nacional de la Máscara
  • Le Jardín de San Juan de Dios et son Museo Federico Silva

A ne pas manquer à la nuit tombée :

  • La Plaza del Mariachi et autres curiosités:
  • L’Alameda Juan Sarabia
  • Le Templo de San José
  • Le Museo del Ferrocarril ainsi que
  • Le Centro de artes Centenarios,
  • Le Templo de San Agustín
  • Le Parque Tangamanga
  • Le Museo de arte contemporáneo.

Matehuala, est une ville relais entre San Luis de Potosí et Real de Catorce…

Real de Catorce, ville fantôme :

Real de Catorce, la ville fantôme, appelée ainsi car elle fut abandonnée au début du XXe siècle suite à une instabilité politique et à la baisse du cours de l’argent…
Cette ville de plus de 40 000 habitants compte aujourd’hui 1 500 âmes, mais semble renaître grâce à cette nouvelle économie touristique, elle est un Pueblo Magico depuis 2001…

Peuvent se vister :

  • Parroquia Templo de la Purísima Concepción, en face le Centro Cultural de Real de Catorce dans l’ancienne Casa de la Moneda.
  • La seule galerie d’art Galería Vega M57
  • Et quelque autre Palenque de Gallos (arène pour combats de coqs) ce qui reste de la Plaza de Toro et la Capilla Guadalupe.

 

Partager cet article :
  • :