Tepic

Tepic est la capitale du petit État de Nayarit, elle naquit au XVIe siècle au pied d’un volcan éteint, le Sangangüey. C’est la ville la plus grande et la plus peuplée de l’état. Avec environ 500 000 habitants, la zone urbaine est la fusion entre la ville de Tepic et la municipalité de Xalisco. Foyer traditionnel des indiens Huicholes, qui se réfugièrent dans les montagnes environnantes afin d’échapper au cruel Nuño de Guzman. La ville fut fondée par le neveu d’Hernan Cortés en 1524 et c’est aujourd’hui une cité provinciale animée, typique de la classe moyenne mexicaine.

Tepic, foyer du peuple Huichole :

Vous y croiserez probablement des Huicholes portant des costumes traditionnels colorés et vendant leur artisanat si typique, un petit peu partout dans la ville.

Tepic, la moderne, est un carrefour agricole et commercial, très représentative et dynamique. Sur la Plaza Principal, vous trouverez une opulente cathédrale aux grandes tours néogothiques. C’est ici que se dresse également le Palacio del Municipio et le Palacio del Gobierno.
Le visiteur pourra aussi se rendre dans quelques musées intéressants tels que :

  • Museo Regional de Nayarit
  • La Casa y Museo Amando Nervo
  • La Casa Museo Juan Escutia
  • La Casa de los cuatros pueblos
  • Le Museo de las Artes Populares
  • Le Museo Emilio Ortiz

Tepic est aussi très réputée pour son agriculture, elle produit entre autres : de l’avocat, du café, du sucre, des mangues et des bananes. Mais son commerce principal se centre autour des plantations de canne à sucre et de tabac.

Dans les environs de Tepic, le petit village de Santa Maria del Oro surplombe les eaux cristallines de la Laguna éponyme, sur un grand cratère cerné de collines boisées.

Le Volcáno Ceburoco est en activité, il est surmonté de ses deux cheminées et de ses trois cônes de cendre, qui peut se visiter. Il est seulement endormi, on peut encore l’entendre respirer…

Partager cet article :
  • :