Tlaxcala ville Etat

Tlaxcala de Xicohtencatl est la capitale du plus petit État du Mexique, chic et tranquille, de style colonial. Ses habitants s’allièrent à Cortes pour la conquête de Tenochtitlán contre les aztèques. Elle regorge de vestiges préhispaniques et coloniaux qui peuvent s’admirer tant dans son centre historique comme dans ses environs.

Les incontournables de Tlaxcala :

  • La cathédrale et l’ancien couvent franciscain de l’Assomption, construits en 1537, il était l’un des quatre premiers couvents construits sur le continent américain.
  • La Basilique et le Sanctuaire de Notre-Dame de Ocotlan sont des œuvres maîtresses représentatives du style baroque.
  • La paroisse de San Jose (XVII et XVIIIe siècle) arbore une façade de style palafoxiano et abrite la chapelle du Santo Niño de Tlaxcala.
  • Plaza de la Constitución d’où s’élèvent les trois Palais, Palacio Municipal, Palacio del Gobierno et celui de la Justicia.
  • La Paroquia de San José qui fait angle avec le Zócalo.
  • L’ex Convento Franciscano de la Asunción que l’on appelle aussi San Francisco de Nuestra Señora de la Asunción.
  • Dans ses environs immédiats vous trouvez le Museo Regional de Tlaxcala ainsi que la Capilla Abierta.
  • Le musée de Arte de Tlaxcala (MAT) est une belle battisse du XIXe siècle, où sont exposées des œuvres d’artistes mexicains dont Frida Kahlo.
  • Les musées de la Memoria et Vivo de Artes y Tradiciones Populares, d’où les artisans locaux de tout genre s’y installent et travaillent devant le visiteur les plus beaux produits de Tlaxcala.
  • Les Santuarios de la Virgen de Ocotlán et Tizatlán sont deux autres endroits dignes d’intérêts…

La cathédrale de Tlaxcala fut construite en 1524, son originalité tient de l’ouverture de sa chapelle. Le centre historique comprend de magnifiques édifices, le plus emblématique est la basilique de Ocotlan de style baroque. L’art contemporain est représenté au Palais de la Culture, il expose en permanence des œuvres de Frida Kahlo et du fameux muraliste José Clemente Orozco.

Tous les mois de Mai, se déroule la fête de Nuestra Señora de Ocotlan. Lors de cet évènement les habitants de la petite ville dévoilent leurs talents en recouvrant les rues d’un tapis de fleurs fraîches en honneur à la Sainte patronne. Cette célébration attire de nombreux visiteurs mexicains et étrangers. Ils viennent assister à ce splendide spectacle bucolique, qui embaume le centre ville de ces senteurs florales.

Tlaxcala est la ville la plus taurine du Mexique, sur ce petit territoire quarante ganaderias de taureaux élèvent des bêtes de combat. La Place de Xicoténcatl permet d’apprécier son marché artisanal du samedi. On y découvre parmi tant d’autres choses le fameux Sarape mexicain, bande de tissu multicolore que l’on pose sur l’épaule. De nombreux ateliers présentent leur production à des prix vraiment abordables. Durant les mois d’été, dans les bois alentours, un phénomène naturel illumine les bosquets de milliers de petites lucioles. Elles transforment ainsi l’obscurité de la nuit en un spectacle de lumières.

De nombreux petits villages typiques entourent Tlaxcala. C’est toujours avec un réel plaisir que vous vous imprégnez de leurs traditions et de leurs coutumes régionales ancestrales bien vivantes. Vous pouvez aussi vous lancer dans une expérience gastronomique en dégustant le caviar mexicain : des œufs de fourmis accompagnés par un bon Tequila.

 

Partager cet article :
  • :