Dzibilchaltun, le site


Découvrez un site archéologique dans le Yucatan avec son cenote dans une végétation luxuriante. L
e site archéologique de Dzibilchaltun est situé à seulement 20 minutes de Merida. Il est l’un des sites archéologiques les plus importants du Nord de la péninsule du Yucatan. Il fut l’une des plus grandes cités mayas de la période classique. Elle fut occupée à partir de 500 av. J.-C. jusqu’à nos jours. Elle compte avec le cenote de Xlacah et tout l’environnement est composé d’une forêt basse dont les arbres caducs perdent leur feuillage à la saison sèche. Vous pouvez observer environ 200 espèces d’oiseaux et de mammifères, ainsi que des centaines d’insectes et de reptiles.

Une bonne partie du parc national est peuplé d’une végétation abondante où ont été identifiés une centaine d’espèces de plantes que les habitants utilisent à des fins médicinales et nutritionnelles. Sur place vous pourrez profiter d’un musée d’histoire.

En quoi consiste l’équinoxe à Dzibilchaltún ?

Chaque année, durant les équinoxes de printemps et d’automne (environ vers 5:00), cette ancienne capitale maya est la scène d’un phénomène d’archéo-astronomique incroyable.

La zone archéologique de Dzibilchaltún fut un ancien centre de cérémonie maya qui atteignit son apogée entre les années 600 et 1000 ans de notre ère.

Sur ce site, dont le nom signifie « structures sur des pierres plates », les visiteurs peuvent assister à l’un des plus importants phénomènes archéo-astronomique du Monde Maya qui se produit seulement deux fois par an durant les solstices. Tout commence vers 5:00, quand le soleil fait son apparition vers l’orient. Petit à petit, à travers les fenêtres et les portes du temple « Templo de las siete mujeres » (temple des sept femmes), vous pourrez remarquer comment la silhouette du soleil progresse jusqu’à venir se poser juste derrière le centre de l’édifice. Le spectateur assiste alors à l’étonnante image du soleil et sa lumière à travers et encadrant le temple dans un spectacle extraordinaire indiquant aux anciens mayas le changement de saison exact et l’arrivée d’un nouveau cycle de temps.

Temple Templo de las Siete Mujeres

Le temple des sept femmes fut nommé ainsi car sous le plancher de la chambre principale se trouva une offrande qui contenait sept figurines d’argile à forme humaine.

A Dzibilchaltún il est également possible de se promener sur son sacbé (route blanche) pour découvrir d’autres bâtiments importants comme la place centrale ou les restes d’une chapelle coloniale construite par les moines pour promouvoir la foi catholique dans la péninsule du Yucatan. Vous pouvez même atteindre la zone du cenote, idéal pour se rafraîchir après avoir exploré ce site sous le soleil de plomb qui rayonne dans la région.

Partager cet article :
  • :