Hierve el Agua parc naturel

Ces cascades sont situées à environ 70 kilomètres à l’est de la ville de Oaxaca de Juarez (Etat du Oaxaca). Hierve el Agua est une formation géologique particulière. Il s’agit de deux cascades pétrifiées gisants au beau milieu de montagnes perdues au centre du Mexique. Ce sont les eaux saturées en carbonate de calcium et autres minéraux. Par un phénomène de stagnation elles déposent l’excès de minéraux. Elles forment peu à peu les différentes couches calcaires de ces belles cascades. C’est finalement le même procédé lors de la création des stalactites dans les grottes.

Hierve el Agua et ses environs :

L’accès à ces cascades se fait depuis la ville de Mitla, en empruntant une route de montagne suivit d’une piste, qui sillonne à travers de petits villages pittoresques. Vous pouvez vous y rendre avec votre véhicule personnel, mais vous devrez payer en plus de l’entrée du site, un droit de passage aux communautés locales. Mexique Découverte vous conseille les services d’un guide qui vous fera découvrir les cascades de Hierve el Agua, mais aussi le beau site de Mitla. Vous passerez également admirer un des plus grands arbres du monde, l’arbre de Tule. Cet arbre, un ahuehuete, l’arbre emblématique du Mexique, est connu dans la région pour être un des plus vieux arbres du monde. Ses dimensions sont exceptionnelles, 58 mètres de circonférence, 42 mètres de haut et 14 mètres de diamètres, sous son ombrage 500 personnes peuvent s’y abriter.

Les cascades de Hierve el Agua :

La plus grande des deux cascades mesure 60 mètres de haut et s’étend sur 90 mètres de large. La cascade appelée « Cascada Chica » (petite cascade) a été aménagée pour permettre la baignade. Elle mesure 12 mètres de haut et 60 mètres de large. Ces eaux thermales sont froides voire tièdes, mais restent très agréables pour la baignade, surtout pour vous rafraichir sous les grandes chaleurs de l’Etat de Oaxaca. Quelques estancos gérés par les ejidos (propriété rurale communautaire) vous proposent quelques boissons et nourritures. Le site est aussi archéologiquement connu, comme le seul endroit au Mexique, disposant de vestiges de systèmes d’irrigation zapotèque uniques en Mésoamérique.

 

Partager cet article :
  • :