Morelia UNESCO

Morelia est la capitale de l’Etat de Michoacán. L’ancienne Valladolid offre le charme de son architecture coloniale, de nombreuses scènes historiques et une cuisine raffinée.

Cette belle ville coloniale est remarquable pour ses bâtiments coloniaux en pierre de taille rose et à sa touche française. Elle est située dans une région Purepecha. Pendant l’époque coloniale, elle fut un important centre religieux. Pour cette raison abondent les temples et les églises. Soulignons sa cathédrale et ses énormes tours. Ses rues, parfaitement alignées, invitent à de longues promenades. Vous y découvrirez de vieux bâtiments, des boutiques d’art et de grosses maisons bourgeoises.

Morelia est aujourd’hui une ville moderne avec de beaux hôtels, des terrains de golf, des bains, des centres commerciaux et une vie nocturne animée. Dans ses environs, vous trouverez des paysages naturels tels que Los Azufres, idéal pour se tremper dans ses eaux de sources thermales chaudes. Vous pouvez également pratiquer de l’équitation. Les Pueblos Magicos (village magique) de Patzcuaro et Cuitzeo sont célèbres pour leurs paysages lacustres et leurs cérémonies du jour des morts (Toussaint).

Visitez le centre historique de Morelia

Elle a été déclarée site du Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO en 1991. Morelia possède de beaux bâtiments, la plupart construits au cours de la colonisation en pierre de taille rose. Le bâtiment le plus remarquable est sans nul doute sa cathédrale, dont les tours dépassent 65 mètres de haut. Vous devriez aussi visiter le magnifique palais du gouvernement. Il a vu se succéder des personnages comme Morelos, Iturbide et Mariano Michelena. Le temple de l’ancien couvent des Roses est incontournable, c’est le premier couvent de sœurs dominicaines.

Il convient également de visiter l’ancien hôpital royal de San Juan de Dios, qui combine les styles baroque, éclectique et néoclassique. Pour découvrir de grandioses constructions religieuses, allez au temple Ex Couvent des Capucins (dont l’énorme tour se voit de toute la ville) et l’église de San Francisco, qui est aujourd’hui la maison de l’artisanat.

D’autres bâtiments que vous devez visiter sont le Palais Clavijero (avec un très beau cloître à deux niveaux), le Collège de San Nicolas de Hidalgo, le Palais National et le Palais de Justice.

L’aqueduc de Morelia

Commandée par l’évêque Fray Antonio de San Miguel en 1785, il se compose de 253 arches qui fournissaient autrefois l’eau à toute la ville.

Les Musées de Morelia

Un autre cloître qui vaut le détour est celui du Musée d’Art colonial, situé dans une belle maison du XVIIIe siècle, elle accueillit la première presse d’imprimeur de la ville. Pour sa part, le Musée Michoacan, logé également dans une magnifique maison, expose des objets préhispaniques, des armes et de l’art de la colonisation. Une autre option culturelle serait le Musée d’art contemporain, qui abrite une précieuse collection de peintures et de sculptures.

La fontaine Tarascas de Morelia

Elle est l’un des symboles de la ville. Elle se compose de trois femmes représentant des princesses indigènes, symbolisant la féminité Purepecha.

La ruelle romanesque de Morelia

La seule ruelle dans le centre de Morelia possède 19 maisons d’origine coloniale. Il y règne une atmosphère romantique dû à la promiscuité de ses dimensions et à ses petits bassins.

Parcours de légendes

À pied ou en tram, ces promenades nocturnes à travers les rues du centre historique, racontent les histoires qui ont eu lieu dans ses maisons et sur ses places.

L’artisanat de Morelia

Dans la Maison de l’artisanat, Los Portales et Luna Oro vous trouverez tout l’art populaire de l’état, tels que des vases, des plateaux, des masques sculptés, le travail de la laque et celui de la broderie. Outre la céramique verte de Patamban, vous pouvez admirer des coffres laqués de Uruapan, des jarres de cuivre de Santa Clara et des instruments de musique de Paracho.

Partager cet article :
  • :