Le volcan Pic d’Orizaba

Le Pico de Orizaba : le plus haut volcan du Mexique

Le pic d’Orizaba est le plus haut volcan du Mexique. Il se situe entre les Etats de Veracruz et de Puebla. Haut de 5 747 mètres, il est le point culminant, le toit du Mexique, mais aussi le plus grand volcan d’Amérique du Nord. Le sommet est recouvert de neiges éternelles en raison de son altitude. Pendant la colonisation il était un point de repère très important, pour la route commerciale de Mexico au port de Veracruz. Il y a 30 ans, le pic d’Orizaba comptait encore 15 glaciers. Aujourd’hui, à cause du réchauffement climatique, il n’en compte plus que quatre. Il est protégé dans le parc national Pico de Orizaba, grand de 19 750 hectares.

Le pic Orizaba porte ce nom car il domine la ville éponyme, située dans l’Etat de Veracruz. Il est aussi appelé Citlatépetl en langue nahuatl, communautés préhispaniques du centre du Mexique. Citali signifie étoile et Tepetle voulant dire montagne, il s’agit donc littéralement de la montagne étoile. Probablement dû à l’éclat de ses neiges éternelles, le pic Orizaba se voit de très loin.

Légende du Pico de Orizaba :

Une légende sur ce volcan est comptée dans la ville d’Orizaba. A l’époque olmèque, l’un des premiers peuples du Mexique, une guerrière du nom de Nahuani voyageait en compagnie de son ami et conseiller Ahuilizapan (Orizaba), un aigle pêcheur. Lors d’une de ces nombreuses batailles Nahuani fut abattue. De désespoir et de douleur, Ahuilizapan (Orizaba) s’éleva au plus haut dans le ciel et se laissa tomber. A l’endroit où il tombât une montagne s’élevât, se convertissant ainsi en un volcan. De temps en temps, Ahuilizapan (Orizaba) se remémore ce qui arriva à Nahuani et pour montrer sa colère, il entre en éruption. Dans la croyance antique, pour maitriser cette colère, les villageois devaient gravir le volcan pour prier Nahuahi, l’éternelle amie d’Ahuilizapan.

La géologie du Pic d’Orizaba

Le Pico d’Orizaba est un stratovolcan, comme ses proches voisins l’Ixtaccihuatl et le Popocatépetl. Il est encore considéré en activité bien qu’aucune fumerole ou odeur de souffre ne puisse le détecter. Certains observateurs ont tout de même constaté de petites émanations de vapeurs. C’est surtout son activité sismique, qui lui confère l’étiquette de volcan en activité. Il possède un cratère impressionnant avec ses 478 mètres de diamètre et ses 300 mètres de profondeur.

Alpinisme jusqu’au sommet du Pic d’Orizaba

Le pic d’Orizaba est très connu dans le monde de l’alpinisme, il attire chaque année des milliers d’aventuriers voulant défier ses parois. La meilleure saison va d’octobre à avril, cette époque correspond à la saison sèche dans le centre du Mexique. La voie la plus connue se pratique par le flanc nord, en passant sur le glacier de Jamapa. L’ascension nécessite un équipement adapté (piolet, crampons, chaussures de montagne). L’inclinaison maximale est à 35 degrés. A bon rythme il vous faudra sept heures depuis le refuge jusqu’au sommet.

 

Partager cet article :
  • :